A Hideo Kojima Game
 
Metal Gear Solid V
The Phantom Pain


Développeur : Kojima Productions
Genre : Action/aventure
Plate-forme : PS3, Xbox 360, PS4, Xbox One, PC
Disponibilité : 1 septembre 2015
 
ACTUALITES

Rika Muranaka pense que Hideo Kojima quitte Konami car il n'est pas un bon businessman

28/07/2015 à 10:00 par sheen & lepolohuevo
Depuis le 19 mars dernier, plus un mois ne passe sans que « l'affaire Kojima Productions » ne fasse parler d'elle. Cette fois, c'est la célèbre et talentueuse Rika Muranaka qui a été interrogée sur ce triste spectacle.

Note : Nous avons préféré attendre la publication de l'interview pour traduire les véritables propos de Rika Muranaka plutôt que d'écrire une actualité à la hâte basée sur un « quelqu'un a dit qu'elle aurait dit que » comme de nombreux sites "pros" l'ont malheureusement fait ces dernières heures.

Rika Muranaka pense que Hideo Kojima quitte Konami car il n'est pas un bon businessman


Rika Muranaka a travaillé sur de nombreuses musiques de Metal Gear Solid. On lui doit des titres marquants tels que l'inoubliable "The Best Is Yet to Come" de Metal Gear Solid, les deux "Can't Say Goodbye to Yesterday" de Metal Gear Solid 2 ou encore "Don't Be Afraid" de Metal Gear Solid 3. Elle a également apporté sa collaboration sur des titres comme "Snake Eater" ou de Metal Gear Solid 4 en tant que productrice. On retrouve également son nom dans les génériques de Silent Hill ou de Castlevania Symphony of the Night. Bref, que du lourd !

Dans une interview vidéo accordée à Metal Gear Central, Rika Muranaka a donc été invitée à donner son avis sur « l'affaire Kojima Productions », elle qui connaît si bien le papa de Snake puisqu'elle a travaillé de nombreuses années à ses côtés. D'après Rika Muranaka, Hideo Kojima est contraint de quitter Konami parce qu'il n'est pas un très bon businessman. « À partir de Metal Gear Solid 4, Hideo Kojima était très occupé par son poste d'exécutif chez Konami, alors que son travail lui prenait déjà beaucoup de temps » commence par expliquer Rika Muranaka. « Son équipe est passée à 300 personnes, alors que nous étions 20 quand on a commencé. À l'époque, l'ambiance était beaucoup plus relax. »

Rika Muranaka pense que Hideo Kojima quitte Konami car il n'est pas un bon businessman


« Depuis que la série a fait un carton, Hideo Kojima a commencé à avoir des opinions divergentes avec les membres du comité exécutif et les actionnaires » continue Rika Muranaka. « Désormais, Konami était devenue une grosse firme. Ce n'était plus un environnement créatif. C'est pourquoi, je crois que la créativité a beaucoup souffert. Je pense que c'est la raison pour laquelle Hideo s'est fait renvoyer. Son sens des affaires n'était pas au rendez-vous. C'est un créateur, et les créateurs ne se soucient pas des problèmes comme l'argent ou des budgets. Hideo a donc continué à créer des jeux de la même manière, c'est-à-dire qu'il travaille jusqu'à ce qu'il sente que le jeu soit terminé. Si ce n'est pas le cas, il continue de travailler dessus [ndlr : comprenez, repousser la sortie jusqu'à satisfaction du produit fini.]

Il est comme ça, Hideo. Et une compagnie ne peut pas continuer à avoir des employés comme lui. Elle lui faut un budget et des délais fixes. Mais Hideo ne pense pas de cette façon. Il créé seulement ce qu'il a envie de créer. »

Rika Muranaka pense que Hideo Kojima quitte Konami car il n'est pas un bon businessman


« Bien sûr, Hideo avait toujours une idée sur la date de sortie d'un jeu. Mais lorsqu'il avait besoin d'un délais, il ne savait pas dire combien de temps il lui fallait. En outre, il a créé en parallèle un moteur de jeu [ndlr: le Fox Engine] qui a pris beaucoup plus longtemps à être réalisé qu'initialement prévu. C'est en partie pour cette raison que le jeu va sortir aussi tard. Il y a aussi eu beaucoup de choses [notamment en termes de business] qu'il n'avait pas anticipées.

C'est un créateur, un très bon créateur, l'un des meilleurs. Mais ce n'est pas vraiment un bon businessman. Dans une grosse compagnie comme Konami qui compte plus de 6000 employés, vous devez avoir le sens des affaires, sinon vous ne savez pas comment récupérer l'argent investi. Quand on vous verse 200 millions de dollars [pour un projet], il faut les récupérer ensuite. »

Rika Muranaka pense que Hideo Kojima quitte Konami car il n'est pas un bon businessman


« Il faut faire des bénéfices, mais Hideo Kojima ne pense jamais aux bénéfices. Il pense que si le produit est bon, il se vendra. C'était le cas à l'époque où on travaillait à 20, mais à 300... Il faut être capable de rentabiliser les dépenses. Hideo Kojima ne pensait pas de cette façon.

Son salaire n'a pas bougé depuis 20 ans. [...] C'est ce que je sais, je ne pourrais pas le confirmer, mais il ne vit pas de façon fantaisiste à la hollywoodienne. C'est un "salaryman" japonais, son salaire est mensuel et c'est tout. Il ne touche même pas de prime. Konami n'est pas le genre à donner des primes à ses employés. Ces derniers sont seulement payés un peu plus comparé à d'autres compagnies de jeux. Peu importe le succès que connait la série, ils ne touchent pas plus. Avant ils partageaient un peu les profits, mais ils ont arrêté. Même si le prochain jeu fait des millions de ventes, Hideo Kojima ne touchera pas un sous de plus. C'est une gestion différente par rapport aux compagnies de jeux vidéo américaines. C'est pourquoi, Hideo Kojima continuait de travailler comme il l'a toujours fait, sans se soucier du reste, puisque sa paye reste la même. »

Nous vous parlerons très bientôt de l'autre partie de cette interview qui concerne le travail de Rika Muranaka sur la série. Elle y parle notamment de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sur lequel elle n'a pas eu l'occasion de travailler pour des raisons budgétaires. Toutefois, elle n'en veut pas à Hideo Kojima. Elle lui a même recommandé de se tourner vers Harry Gregson-Williams. Quant à la situation de Hideo Kojima, elle pense que c'est une bonne chose car il sera enfin libre de faire ce qu'il souhaite.

Rika Muranaka pense que Hideo Kojima quitte Konami car il n'est pas un bon businessman


Metal Gear Central

17 Tags




22 Commentaires
Yushin Yushin
01/08/2015 � 15:35
Merci pour cette article,Hideo Kojima,un créateur émérite,dans ces jeux,il transmet ses idées et ça pour moi c'est le plus important
Goldavis Goldavis
30/07/2015 � 5:29
Permettez-moi d'émettre mon opinion sur plusieurs points :
D'abord je m'inquiète un peu de la version finale du jeu. J'espere que Kojima n'aura pas été obligé de modifier sa vision des choses à cause d'éventuelles censures ou d'une date de sortie trop avancée à son gout.
à mon avis il n'aura pas le droit au director's cut (comme il y a eu par exemple pour le dernier deus ex) après les tensions qu'il a eu avec Konami (et surtout après que kojima prod aie ete dissout).
D'autre part je trouve ca dommage que Konami change son angle d'attaque et veuille se concentrer sur le jeu mobile à ce moment. Ca tombe pile pendant le développement d'une de leur plus grosse licence. Ils auraient pu attendre un peu (surtout que le jeu mobile, ce n'est pas l'avenir du jeu vidéo, c'est juste la mode dans le monde capitaliste, mais ce n'est que mon opinion).

Enfin il est possible que Kojima saisisse sa chance pour se tourner vers le milieu du cinéma grâce à sa collaboration avec Del Torro. Honnetement je ne sais pas ce que ca peut donner. Faire un film (ou une série peut-etre ?) n'est pas la même chose que développer un jeu, même si Kojima nous a montré plus d'une fois son savoir-faire cinemaographique. à voir.
D'ailleurs ca pue un peu pour MGS le film (mais c'est peut-etre tant mieux, et c'est pas les fans d'hitman qui diront le contraire...)
Personnellement je suis presque sûr de ne pas acheter les jeux MGS apres le V. Déjà parceque ce sera juste exploiter une licence pour faire du fric (le leitmotiv de konami) et non pour continuer une histoire. Ensuite parcequ'on va se retrouver avec un MGS sur tablette tactile, non merci.
Keyser44Soze Keyser44Soze
29/07/2015 � 1:06
Ouep merci les gars pour l'article.
Recess Recess
28/07/2015 � 21:36
Pour rebondir sur le commentaire de Flying Fox, je trouve que cette déclaration ne fait pas honneur à la rentabilité du travail de Kojima pour Konami. A l'heure où les sagas s'éternisent dans des suites interchangeables, Metal Gear AVEC la signature Kojima est justement un atout de poids. Je veux dire, grâce à Kojima, on a une saga avec de la profondeur, une identité et de la consistance. Si justement on le vire, on prend le risque de perdre ce qui fait vendre la saga justement...
Abracadapix Abracadapix
28/07/2015 � 19:19
S0LIDUS SNAKE


C'est ce que je pense aussi lui et son équipe devraient aller chez un constructeur ils auront plus de liberté les firsts party de Sony me semble logiques ils ont une grosse histoire les deux mines de rien puis ils font du cinéma aussi donc ça doit être une destination de choix pour lui ^^
Abracadapix Abracadapix
28/07/2015 � 19:06
Djordan117

Elle extrapole le jeu à dû coûter moins pour te donner une idée GTA V à coûter à TAKE TWO 250 millions de dollars.


Djordan117 Djordan117
28/07/2015 � 18:33
Attendez 200 millions de dollars pour MGS V ???
S0LIDUS SNAKE S0LIDUS SNAKE
28/07/2015 � 17:45
Kojima ne doit pas se céer un studios indépendant, il doit former un 1st party studios chez un méga fabriquant/distributeur. (Je crois que nous regardons tous vers SONY)

Konami n'avait pas l'embition de Kojima Prod. Les jeux de Kojima ont besoin de visibilité. Il doit aussi faire autre chose que Metal Gear.

On a quoi là 10 jeux cannon?
MG
MG2
MGS
MGS2
MGS3
MGS4
MGS PO
MGS PW
MGS GZ
MGS TPP

c'est un peu triste mais on ne peu pasdemander aux nouveaux adeptes de connaitre la série complète.
shadowtief shadowtief
28/07/2015 � 16:16
Et bah ça c'est un super article....le coup du salaire j'en reviens pas
Bob kelso Bob kelso
28/07/2015 � 16:04
Créé son studio en indépendant le confortera au même problème qui l'a eu avec Konami voire pire parce que en indépendant le risque financier sera plus grand je parle même pas de la gérance du studio peut-être qu'il filera les rennes a quelque un de confiance pour gérer tout l'aspect bizness.

Mais pour quelqu'un qui cherche à s'émanciper de tout l'aspect gestion/financier je pense pas qu'il va partir dans cette direction.

Moi perso je pense qu'il va rejoindre les studios first party de Sony avec le passif des deux ça me semblerait logique on pouvait considérait Kojima production comme un studio first party à une époque : p

Ça me semblerait très logique ce rapprochement Sony est connu pour laisser une grande liberté à leur studio interne et a misé sur des projets originaux puis en ce moment il cherche à renforcer leur division playstion qui est devenue une priorité investissement pour la firme avec le (cinéma, et les capteurs photo) renforcée leur studio flirts party au Japon ne sera pas du luxe : p


En fait tout dépendra si Kojima va porter plainte ou non contre Konami comme un mec en interne avait expliqué au journaliste au moment où l'histoire était sortie pour savoir quand il va commencer à rebondir.
Dr. Gero Dr. Gero
28/07/2015 � 14:05
@CharAznable

En artiste qu'il est, Kojima a injecté beaucoup de ses déconvenues personnelles dans MGSV (c'est déjà très clair dans la mission Déjà-vu de Ground Zeroes). Le lien est plutôt dans ce sens-là (réalité --> jeu) et non l'inverse.
Lister Lister
28/07/2015 � 13:41
Je pense aussi que créer son propre studio sans autre(s) intervenant et la meilleure chose à faire.

Et si Kojima souhaite arrêter la licence, la racheter plus tard. Mais en créer une nouvelle est plus logique.
CharAznable CharAznable
28/07/2015 � 13:23
bonjour a toutes et a tous,

Tout d'abord je tiens a féliciter l'ensemble de l'équipe qui travaille sur ce site car vous faites vraiment un boulot incroyable, continuer comme ça vous êtes les meilleurs.

je me permet de poster un commentaire concernant le kojima-gates car depuis quelques temps une idée me traverse l'esprit donc voilà je me lance:

Et si toute cette affaire n'était en fait qu'une nouvelle manière de la part d'hideo kojima de nous torturé l'esprit , je sais c'est un peu gros quand même mais après tout il est passé maitre dans l'art de nous faire cogité comme des malades en quêtes de réponses, souvenons nous de son alter ego au visage bandé créer pour dissimuler le saint graal ( MGS V ) que nous attendons tous avec impatience et là comme par hasard au moment ou le jeu trouve enfin une date de sortie le kojima-gates commence vous ne trouver rien de louche a ça.

Je vais peut être passer pour un fou a vos yeux ( tant pis ) mais et si le kojima-gates et l'histoire de MGS V était lié, a y regardé de plus prés ce qui arrive a l'équipes de kojima production ressemble beaucoup ( mais en moins tragique ) a ce qui arrive a big boss et les militaires sans frontières une équipe grandissante au fil du temps soudé derrière un homme, chahuté dans tout les sens et qui au final ce retrouve effacé de l'esprit commun, les militaires sans frontières massacrées par XOF et kojima production qui voit ces noms et logos disparaitre des boitiers du jeu par la volonté de konami , des amis de kojima qui lui apporte du soutiens ( rika muranaka ) tout comme ocelot pour big boss et d'anciens amis ( david hayter ) qui a dis être prêt a offrir ses services a konami si il voulait a nouveau de lui dans un futur MGS sans kojima et huey qui ( je ne pense pas que ce soit un spoil ) a vendu big boss a cipher .

Bref ce ne sont peut être là que des idées tordues sortie de mon esprit malade d'impatience mais je trouve quand même que ce qui arrive a hideo kojima ressemble fort a la chute et la disgrâce de notre héros légendaire dont nous attendons la suites des aventures.

Merci d'avance a tout ceux qui auront pris la peine de fatigué leurs yeux en lisant mon petit pavé.

bonne journée.

Nagendra Nagendra
28/07/2015 � 13:20
Ce divorce me fait penser à celui consommé entre Matsuno et Square Enix, lors de la dernière ligne droite du développement de FF XII...
Pork Pork
28/07/2015 � 13:12
On a un peu tendance à faire de cette histoire un problème Kojima contre Konami. Mais c'est un problème largement plus global. Kojima est très loin d'être le seul à être viré. Konami restructure tout simplement sa branche vidéoludique (fin des blockbusters) et Kojima passe à la trappe au même titre que d'autres producteurs/créateurs
Zoras57 Zoras57
28/07/2015 � 13:09
C'est dingue quand même, quand j'ai vu l'article de jeuxvideo.com totalement bâclé et surtout critiqué ouvertement le papa de snake par un stagiaire qui n'y connaît rien sur la saga metal gear et qu'il a traduit des passages de l'interview et mettant les lecteurs dans l'ombre encore plus.. Jeuxvideo.com part en couille de toute façon.

Merci pour cet articles clair et net !
Phoenyx74 Phoenyx74
28/07/2015 � 13:06
Perso je demande pas à en savoir autant, mais ce que j'y apprends ne fait que renforcer le charisme mérité de Kojima-san à mes yeux ^^
Dr. Gero Dr. Gero
28/07/2015 � 13:04
Une femme que j'ai envie de croire sur parole.
Kawada Kawada
28/07/2015 � 12:27
On y voit un peu plus clair avec le témoignage de Muranaka, qui rejoint certains autres propos des proches de Kojima.
Espérons qu'un jour il nous expliquera son point de vue et les évènements internes à Konami.
flying_fox flying_fox
28/07/2015 � 11:26
"Travailler comme il l'a toujours fait"... Ca, j'en doute. ^^ Ne serait-ce qu'en raison de ce passage "de 20 à 400 personnes".

Je veux bien croire que c'est un artiste, qu'il ait un mode de pensée bien à lui, pas forcément toujours en accord avec les impératifs financiers... Mais les choses qu'il a accomplies ne sont pas l'oeuvre d'un rêveur incorrigible qui n'aurait pas le sens de la réalité.

Je trouve que ces déclarations le font passer un peu trop pour un idéaliste obstiné. Il a quand même réussi à faire converger les efforts de toute son entreprise pour mener à bien sa vision, et pas qu'une seule fois ! (Et pas sans succès non plus !)
inFy inFy
28/07/2015 � 11:04
Merci pour la précision de l'article. C'est un point de vue intéressant qui vient de nous être livré, et qui ramène toute la situation à une échelle plus "humaine".
Bob Wesker Bob Wesker
28/07/2015 � 10:43
Merci les gars pour ces informations précieuses. En effet, ses infos ont étées retranscrites sur les sites généralistes aussitôt qu'elle sont apparues. Voilà encore une preuve de l'amateurisme des "sites spécialisés qui dégénèrent" a force de trop patauger dans le marketing des firmes de jeux.



ajouter un commentaire � l'article
comment v1.0
Votre nom/pseudo :   *
Votre adresse e-mail :   *
(votre adresse e-mail ne sera pas affichée, c'est uniquement pour des raisons de sécurité)
Votre commentaire :   *
 
Metal Gear - Metal Gear 2 : Solid Snake - Metal Gear Solid - Metal Gear Ghost Babel - Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty - The Document of Metal Gear Solid 2 - Metal Gear Solid 2 Substance - Metal Gear Solid : The Twin Snakes - Metal Gear Acid - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater - Metal Gear Solid 3 Subsistence - Metal Gear Solid Digital Graphic Novel - Metal Gear Solid Portable Ops - Metal Gear Solid Mobile - Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots - Metal Gear Online - Metal Gear Solid Touch - Metal Gear Solid : Peace Walker - Metal Gear Solid : Snake Eater 3D - Metal Gear Solid HD Collection - Metal Gear Solid Rising - Metal Gear Rising : Revengeance - Fox Engine - Metal Gear Solid HD Collection Vita - Metal Gear Solid Social Ops - Metal Gear Solid V Ground Zeroes - The Phantom Pain - Metal Gear Solid V The Phantom Pain - Metal Gear Online (MGSV) - P.T. / Silent Hills - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater Pachislot - Metal Gear Survive