A Hideo Kojima Game
 
mgs1
Metal Gear Solid

Editeur : Konami
Développeur : Konami
Genre : Action-aventure
Plate-forme : PlayStation
Disponibilité : 1998
mgs1
mgs1
mgs1
Metal Gear Solid 2 :
Sons of Liberty


Editeur : Konami
Développeur : Konami
Genre : Action-aventure
Plate-forme : PlayStation 2
Disponibilité : 08 mars 2002
Metal Gear Solid 3
Metal Gear Solid 3 :
Snake Eater


Editeur : Konami
Développeur : Konami
Genre : Action-aventure
Plate-forme : PlayStation 2
Disponibilité : 04 mars 2005
Metal Gear Solid 4 :
Guns of the Patriots


Editeur : Konami
Développeur : Konami
Genre : Action-aventure
Plate-forme : PlayStation 3
Disponibilité : 12 juin 2008
Metal Gear Solid:
Peace Walker


Editeur : Konami
Développeur : Konami
Genre : Action, aventure
Plate-forme : PSP, PSP go!
Disponibilité : 2010
Metal Gear Solid V :
Ground Zeroes


Développeur : Kojima Productions
Genre : Action-aventure
Plate-forme : PS3, Xbox 360, PS4, Xbox One
Disponibilité : 20 mars 2014
Metal Gear Solid V
The Phantom Pain


Développeur : Kojima Productions
Genre : Action/aventure
Plate-forme : PS3, Xbox 360, PS4, Xbox One
Disponibilité : 201X
 
ACTUALITES



Aimgehess

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V

25/04/2014 à 18:00 par sheen & lepolohuevo
David Hayter l’annonçait il y a quelques jours sur Twitter, sa toute dernière interview consacrée à Metal Gear Solid serait accordée à Joypad and Me. Alors, effet d’annonce ou pas, seul le temps nous le dira. En attendant, pendant près d’une heure de podcast, l’ancienne voix de Snake y évoque sans détour l’arrivée de Kiefer Sutherland dans la série et de ce qu’il pense de Metal Gear Solid V.

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V

Mais, comme il y a un début à tout, revenons sur les premiers pas de David Hayter dans la série avec l’enregistrement de Metal Gear Solid 1 sur PlayStation.

« C’était en 1998, je faisais pas mal de doublages et d’autres travaux de ce genre. Je finissais un épisode de Captain Planet qui, par ailleurs, était mon premier rôle en tant que doubleur. J’ai commencé en 1993. La directrice de casting pour ce dessin animé était une certaine Kris Zimmerman, devenue depuis lors directrice de casting de la saga Metal Gear Solid. Mon amie, Jennifer Hale, une des meilleures doubleuses que je connaisse, était déjà en train de travailler sur Metal Gear Solid [ndlr : pour la voix de Naomi Hunter]. Elle suggéra à Kris de me rallier au projet. Je me suis donc trouvé dans cette drôle de maison à Hollywood, qui fut convertie en studio d’enregistrement, où j’ai auditionné pour le rôle de Snake que j’ai décroché. »

« L’une des premières vidéos qu’ils m’ont montrées mettait en scène Solid Snake qui détruisait le "Hind D". »

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V
Metal Gear Solid (1998).


Très vite, David Hayter avait la sensation que Metal Gear Solid 1 n’allait pas être un jeu comme les autres, notamment grâce au talent de Yoji Shinkawa.

« Au moment où j’ai auditionné pour le rôle, il y avait déjà un artwork original accroché au mur pour se familiariser avec le titre. C’est ainsi que j’ai pu avoir le sentiment qu’il serait un grand jeu, un projet bien soutenu financièrement pour lequel tout le monde était très motivé. Et lorsque j’ai commencé à enregistrer pour les cinématiques, j’ai pu constater à quel point ce jeu allait être révolutionnaire. Ils étaient très fiers sur le fait qu’il s’agissait du tout premier jeu dans lequel on pouvait passer directement du gameplay aux cinématiques sans pour autant modifier les personnages. Ce qui explique la raison pour laquelle Solid Snake n’avait pas de visage dans le premier Metal Gear Solid. Mais c’était assez cool ! L’une des premières vidéos qu’ils m’ont montrées mettait en scène Solid Snake qui détruisait le "Hind D" [souligne David Hayter avec la voix de Snake], l’hélicoptère que Liquid pilotait, et euh... LIQUID !!! Veuillez m’excuser, c’est comme si j’étais atteint de la maladie de Gilles de la Tourette. C’est le Snake de la Tourette ! Bref, ils m’ont montré cette séquence, lorsque le Hind D s’écrase. Là, je me suis dis "ce jeu va changer l’industrie". J’étais très content de faire partie du projet. »

« Ayant grandi au Japon et au Canada, j’ai une conception très différente de Metal Gear Solid. »

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V
David Hayter durant l'enregistrement de Metal Gear Solid 4 (2008).


Metal Gear Solid est une série japonaise qui se déroule dans un contexte occidental. Ce mélange des genres et de cultures fait clairement partie du charme de la série. Un mélange que David Hayter conçoit plus facilement grâce à son séjour au Japon.

« J’ai vécu au Japon pendant près de quatre ans, soit huit ou neuf ans avant que j’auditionne pour Solid Snake. C’est pourquoi, je comprends un peu la langue japonaise. J’ai vraiment appris à connaître les Japonais, mais aussi leur style de narration. Je pense que ça m’a donné une meilleure appréciation et une plus grande compréhension sur ce que Kojima Productions tentait d’accomplir en présentant l’armée américaine à travers les yeux des japonais. Il y a évidemment une forte connotation politique dans les jeux Metal Gear, avec, entre autres, des références à Godzilla, etc. C’était certainement un point de vue différent sur l’armée américaine.

Ce n’était pas vraiment une vision en faveur de l’armée américaine comme c’est souvent le cas ici. C’était plutôt un regard critique, d’un point de vue japonais. Ayant grandi au Japon et au Canada, j’ai une conception très différente à ce sujet. Certes, je suis également américain, mais j’ai une vision bien plus large sur la politique en général et sur la politique militaire américaine, bien plus que la plupart des doubleurs américains. »

Si David Hayter fait partie des rares doubleurs à jouer aux jeux dans lesquels il travaille, il n’a pourtant pas fini tous les Metal Gear !

« J’ai joué à tous les Metal Gear sauf les deux Ac!d. Et je n’ai malheureusement jamais fini Peace Walker. Pourtant, j’ai beaucoup apprécié l’histoire et j’ai adoré travailler pour ce jeu. Mais pour une raison que j’ignore, je ne l’ai jamais fini. »

« Metal Gear Solid 3 : Snake Eater est mon épisode préféré. J’adore son histoire, son univers… »

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V
Artwork signé Yoji Shinkawa (2014) de Metal Gear Solid 3 (2004)


Comme tous les fans de la série, David Hayter a une préférence pour un épisode en particulier dans la saga.

« Je dis souvent que Metal Gear Solid 3 : Snake Eater est mon épisode préféré. J’adore son histoire, son univers et le fait de sauter dans l’histoire de Big Boss. J’ai trouvé ça génial de voir ce que Kojima Productions a pu faire avec la série en la propulsant dans une ère révolue. Metal Gear Solid 3 illustre très bien la nature cynique de la guerre et ses enjeux. Je trouve que Snake Eater est le meilleur épisode, même si j’aime également Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots. J’ai trouvé cet épisode tellement déchirant, en jouant un Snake mourant. Le gameplay y était aussi incroyable. »

Quant au Metal Gear Solid qu’il préfère le moins...

« Je dirais Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty. Ce jeu m’a quelque peu perturbé.

Personne ne m’avait prévenu que le protagoniste principal ne serait pas Snake ! Mon ami Quinton Flynn, qui double Raiden, se retrouvait soudainement être le personnage principal. Alors, je me suis dit « Ah cool, super ! Non attends, c’est quoi ce bordel, qu’est-ce qui se passe-là ? ». C’était une situation un peu bizarre. Et au moment de l’enregistrement, lorsque Snake et Raiden se trouvaient dans le Rectum de l’Arsenal Gear, j’ai compris le pourquoi du comment. Le gameplay était super, l’univers était impressionnant. Toutefois, le jeu ne m’a pas attiré autant que les autres épisodes. »

« Dans Metal Gear Solid 2, personne ne m’avait prévenu que le protagoniste principal ne serait pas Snake ! »

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V
Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty (2001).


Et même si David Hayter est fan de Metal Gear Solid, il ne peut s’empêcher d’être critique sur son propre travail lorsqu’il joue, manette en mains, aux aventures de Snake.

« Je pense comme un artiste à chaque fois qu’il contemple son œuvre. Il ne peut s’empêcher de se dire qu’il aurait pu mieux faire. Je fais ce même constat avec les films que j’ai écrit comme pour mes autres travaux. C’est un sentiment fort d’entendre sa voix dans un projet aussi bien réalisé où il y a des moments vraiment excitants et jouissifs. »

Dans Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots, David Hayter apparaît également en chair et en os dans l’une des séquences d’introduction du jeu. Un tournage qui a été très étrange pour lui.

« Vous savez, j’étais un peu inquiet. J’ai trouvé ça assez chouette qu’ils voulaient que je joue mon propre rôle avec Lee Meriwether [ndlr : qui double aussi Big Mama], que j’adore du fond du cœur. Mais en même temps, ce ne n’était pas vraiment moi parce que je portais ce costume bizarre et cet étrange bandeau électronique à l’oeil. Et, une nouvelle fois, on ne m’avait pas expliqué ce qu’il se passait ! Je faisais uniquement ce qu’on me demandait de faire.

Toute cette séquence était un peu bizarre. Elle a été réalisé par ce directeur, dont je ne me souviens plus du nom [ndlr : Alexei Tylevich de « LOGAN »]. C’est quelqu’un de très talentueux visuellement qui a réalisé toutes les petites séquences d’introduction de MGS4. Bref, ils m’ont apporté un script -- je ne me souviens pas du texte original -- mais il y avait des phrases que je ne pouvais pas dire parce que ça ne me ressemblait pas du tout ! Je ne me souviens plus dans quelle situation ils voulaient me voir mais j’ai commencé à me dire : « Est-ce qu’on se moquerait pas un peu de moi, par hasard ? C’est quoi cette veste et qu’est-ce qu’on fout ici ? » J’ai rarement fait ça pour Snake, mais puisque là, c’était moi, dans mon propre rôle, j’ai insisté pour modifier le texte, histoire d’avoir plus confiance sur ce que j’étais supposé faire dans ce court métrage. Nous avons donc changé quelques lignes du script, dont une des questions de Lee qui consistait à me poser une question sur mon tatouage. Et j’ai improvisé la partie sur le baseball.

En toute honnêteté, je ne suis pas une diva, ou je ne sais quoi. Je fais simplement ce qu’on me demande de faire. Mais cette fois là, je me suis vraiment demandé si on se moquait de moi, même si ça ne me dérangeait pas dans le fond ! Cependant, je voulais avoir une meilleure maîtrise de mon rôle. J’ai donc retravaillé certaines de mes lignes avant de commencer à enregistrer. Malgré tout, le résultat final reste tout aussi bizarre que ça l’était au départ. »

« Ils pensent qu’avoir doublé Snake dans MGS4 a endommagé irrémédiablement ma voix. Ce sont des foutaises ! »


Publicité issue de Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots (2008).


Certaines rumeurs racontent que David Hayter n’est plus capable de prendre la voix de Solid Snake, après l’avoir doublé dans Metal Gear Solid 4.

« Ce sont des foutaises ! Écoutez bien, je peux la prendre quand je veux ! Même s’il est vrai que je ne suis plus aussi jeune. Ce que vous entendez-là est ma vraie voix. Malgré tout, elle garde un timbre assez jeune. J’entends souvent dire que ma voix se dégrade, que je n’arrive plus à jouer mon rôle et qu’il s’agit d’un des points faibles de Metal Gear Solid 4, avec une voix toute rabougrie, proche de la mort. Ils pensent qu’avoir doublé Snake de cette façon a endommagé irrémédiablement ma voix. Mais fort heureusement, je n'ai pas infligé de sérieuses blessures à mes cordes vocales.

Il fut un temps où je racontais avec humour que je buvais un litre de whisky après avoir avalé un verre de punaises avant de me rendre compte que ce n’était pas très responsable de ma part. Plus sérieusement, j’entraîne ma voix dans la voiture, sur la route du studio, histoire de me mettre dans le bain. Je parle à haute voix pour bien exercer mes cordes vocales. Puis je grogne et je gronde pour donner cette sorte de vibration à ma voix. J’ai exercé ma voix depuis que j’ai dix ans, du temps où j’étais à l’école de théâtre. Au fil des années, j’ai trouvé une technique pour prendre cette voix sans trop la fatiguer, et ce, même après quatre heures d’enregistrement.

La période d’enregistrement n’est jamais plus longue. C’est à peu près la durée moyenne dans l’industrie. D’habitude, on ne va pas au-delà des quatre heures. Ce qui est bien, parce que, bizarrement, c’est très fatiguant. Ma voix est fatiguée quand je rentre le soir à la maison. On met tellement d’énergie dans son travail. Alors oui, ce n’est pas aussi fatiguant que de creuser des fossés, mais ça reste tout de même épuisant ! »

Et si les sessions durent près de quatre heures, David Hayter n’hésite jamais à redemander de réenregistrer une phrase lorsqu’il n’est pas satisfait de sa prestation.

« Normalement je demande tout le temps de refaire la prise. Kris Zimmerman a dirigé chaque Metal Gear Solid en anglais. Elle et moi, nous sommes tellement synchronisés, qu’il lui suffit de me corriger une seule fois pour que je comprenne ce qu’elle a en tête. Ou alors, à la moitié de mon texte, je demande à ce qu’on puisse refaire la prise, mais de façon différente. Donc en fait, pour chacune de mes phrases que vous avez entendues, je les ai parfois répétés trois à six fois. Même parfois plus. En temps normal, je prends le temps qu’il faut pour que je sois satisfait de mon travail. »

« Personnellement, je n’aurais pas écrit Metal Gear de cette manière, mais les jeux ont beaucoup de succès, je n’ai pas à les critiquer. »

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V
Metal Gear Solid 3 : Snake Eater (2004).


En plus des nombreuses cinématiques de Metal Gear Solid, les dialogues du Codec ont demandé beaucoup de temps et d’énergie. David Hayter se souvient de quelques moments qu’il n’est pas prêt d’oublier.

« Pour le côté humoristique, il y a plein de moments avec Para-Medic, doublée par Heather Halley. C’est une personne tout à fait adorable. Nous avons enregistré des centaines et des centaines d’anecdotes sur des films que Snake n’avait jamais vu. C’était génial. Je ne sais pas si vous avez déjà eu la chance de toutes les écouter. Il y avait aussi ces conseils sur les animaux que je pouvais manger ou pas. Tasty ! Enfin bref, il y a tellement d’anecdotes pour le Codec de ce genre.

Ça nous a pris neuf mois pour enregistrer MGS3. Je ne suis même pas sûr que quelqu’un a réussi à écouter tout ce que nous avons enregistré pour ce jeu.

En ce qui concerne les paroles les plus étranges, quelqu’un m’a récemment tweeté une vidéo de Metal Gear Solid 3 dans laquelle Sigint me racontait son cauchemar à propos d’un monstre géant formé d’excrément qui avait ravagé sa ville et transformé tout le monde en merde. Je trouve que cette conversation a duré bien plus longtemps qu’elle n’aurait dû. Elle est définitivement l’une des conversations les plus bizarres. »

Parfois, la traduction du script des Metal Gear Solid était étrange, raconte David Hayter. Même si l’envie était présente, il ne pouvait pas modifier certains mots de ses phrases.

« Par exemple, si je voulais proposer de changer un "mais" en un "et" pour rendre la traduction plus claires, ces changements devaient être approuvés par Tokyo. La plupart du temps, ça ne valait pas le coup de se donner autant de mal pour les contacter. De plus, comme les voix japonaises étaient enregistrées en premier, on ne pouvait pas faire grand chose. Surtout que mon métier pour ce projet était celui de doubleur. Ce n’était pas mon rôle de m’incruster dans la modification du scénario. Les rares changements que nous ayons demandés n’étaient pas nombreux. »

Le scénario de Metal Gear Solid est connu pour être compliqué, sinueux et parfois tordu. L’ancienne voix de Snake avoue qu’il n’aurait pas écrit l’histoire de Metal Gear de cette manière.

« Ma vision des choses est très différente. Mais c’est normal, je suis scénariste, j’ai donc une limite de page très stricte que je dois respecter. Je ne peux pas écrire un scénario qui dépasse les 120 pages, sauf pour un projet épique tel que Watchmen par exemple. C’est pourquoi, en tant que scénariste, on se doit d’être plus concis que Fiodor Dostoïevski [ndlr : écrivain russe dont je vous conseille de lire "le Double"]. Je pense tout de même que la série Metal Gear se permet beaucoup de liberté, parce que les gens s’attendent à de longues cinématiques très riches en contenu, et donc on a plus de temps. Certaines personnes y jouent sur plusieurs mois, c’est la raison pour laquelle Kojima Productions peut créer des cinématiques aussi longues que souhaitées. Personnellement, je n’aurais pas écrit Metal Gear de cette manière là, mais j’ai un boulot radicalement différent. Et puis, les jeux ont beaucoup de succès, je n’ai pas à les critiquer.»

« J’ai trouvé si triste de voir la vie de Snake se terminer ainsi. »

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V
Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots (2008).


Parmi les nombreux dialogues de la série, quelques uns se démarquent pour David Hayter, notamment lorsque Solid Snake rencontre pour la première fois Mei Ling dans Metal Gear Solid 1.

« J’ai compris quel genre de gars était Snake au moment où j’ai prononcé ces mots pour Mei Ling : "I never knew a military analyst could be so... cute" [Un concepteur en technologie militaire de renommée mondiale a le droit d’être aussi mignonne ?]. Je ne pouvais pas changer le dialogue comme je le souhaitais. Alors, j’ai rajouté une petite pause entre "so" et "cute", pour pouvoir insuffler à Snake cette personnalité que je me faisais de lui, de sorte qu’il ait l’air vraiment de la draguer. Donc, pour les raisons que je viens d’évoquer, il s’agit d’un de mes moments préférés.

L’autre jour, quelqu’un m’a envoyé une vidéo où je parlais à Naomi. J’avais mal au bras et je lui disais "Naomi, tell me something to take my mind off the pain" [Naomi, je vous en prie, parlez moi. Juste pour me faire oublier la douleur]. J’ai aussi beaucoup aimé cette scène. De même que celle dans Peace Walker, lorsque Snake parle à l’IA de The Boss. Il lui demande pourquoi il a dû la tuer. Ah spoilers, au fait ! Snake la supplie et il frappe de désespoir sur son habitacle. Cette scène m’a fendu le coeur... La confrontation finale avec The Boss dans le champ de fleurs, par exemple, est si tragique. Il y a tellement de moments que j’adore ! »

D’ailleurs, la fin de Solid Snake dans Metal Gear Solid 4 est très certainement l’un des moments les plus tristes pour David Hayter qui ne s’attendait pas à voir disparaître Solid Snake de cette façon.

« Cette scène me donne encore une boule dans le ventre. J’ai trouvé si triste de voir la vie de Snake se terminer ainsi. Mais l’existence entière de Solid Snake est jalonnée de trahisons de son pays et des gens à qui il avait accordé sa confiance. Mais le fait que Meryl ait épousé Johnny Sasaki, alors que, pendant ce temps là, Snake se disait "Ok, je vais aller crever dans mon coin maintenant !" c’était vraiment dommage pour lui, la manière dont ça se termine. »

Que l’on aime ou non le travail de Hideo Kojima, il est difficile de ne pas admettre que chaque nouvel épisode de Metal Gear Solid est un véritable tour de force technique. David Hayter a d’ailleurs une vision amusante de voir les choses.

« Je considère les jeux Metal Gear comme étant la Mercedes S-Class Sedan du jeu vidéo ! La S-Class est dotée d’une technologie qui ne sera pas dans les autres voitures durant les dix prochaines années. C’est pareil pour Metal Gear. Les graphismes et le gameplay de la série sont toujours au top. Un bond stratosphérique est fait pour chaque épisode. Je pense que le côté scénaristique est resté cohérent et l’univers est toujours clair et réaliste. »

« J’ai eu beaucoup de chance de faire MGS jusqu’à Metal Gear Solid 4. »

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V
Metal Gear Solid : Peace Walker (2010).


En parlant de scénario, David Hayter trouve que les jeux vidéo ont fortement évolué sur ce point, depuis plusieurs années, même si tous les développeurs n’accordent pas encore une grande importance sur son élaboration. Mais les choses sont en train de changer.

« J’ai participé à une conférence de jeu vidéo à Las Vegas, il y a un peu près sept ans de cela, et j’ai souligné la différence qu’il y avait entre les films et les jeux vidéo. Cette possibilité incroyable de créer des mondes fabuleux. Mais les scénarios étaient vraiment mauvais ! Ils étaient écrits par des programmeurs et non pas par des scénaristes. À l’époque, le débat s’intéressait sur le fait que les jeux n’étaient pas respectés en tant que médium.

Dans l’industrie du film, on paye des sommes considérables pour l’écriture du script, et on embauche que les meilleurs pour le faire. Bien sûr, cela n’empêche pas un film d’être un navet, et d’ailleurs, ça arrive bien souvent. Mais, vous savez, il y a beaucoup d’attention qui est mis dans le développement d’un script. Et ce que j’essayais d’expliquer à l’époque c’était que si l’élaboration de l’écriture n’était pas prise autant au sérieux que celle du visuel du jeu, il y aurait toujours un fossé entre les films et les jeux.

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Le scénario peut-être exceptionnel. J’ai d’ailleurs beaucoup tweeté sur GTAV. Le scénario de ce jeu était excellent, malgré le fait qu’il soit linéaire, dans le sens où on enchaîne missions après missions. À la toute fin du jeu, j’avais une idée très claire des caractères de Michael, Franklin et Trevor. Ah Trevor ! Il est hilarant ! Mais je l’ai senti tellement touchant dans le fond que j’ai découvert que c’était une manière unique de révéler un personnage. -- [Attention, spoilers de la fin de GTAV ] ! Lorsqu’on doit faire le choix de tuer tels personnage (ou non) à la fin, quand on se retrouve à poursuivre son ami jusqu’à ce qu’on le tue -- ce que j’ai fait parce que le jeu me donnait le choix, même si je me suis senti tellement mal dans mes bottes ! -- c’est exactement ça que je voulais dire il y a sept ans. Et je n’ai pas encore joué à The Last of Us.

Il y a vraiment des possibilités incroyables dans la narration d’un jeu. Des possibilités que l’on ne retrouve pas dans un film, parce qu’on est le personnage principal dans un jeu. C’est bien plus immersif. Mais c’est vraiment qu’une question de volonté pour embaucher de très bons scénaristes. Ce serait vraiment profitable pour le jeu vidéo. Malheureusement, c’est une étape qu’ils ne sont pas encore tous prêts à franchir, je crois. Je pense que ça bride quelques jeux. Mais quand on met 265 millions de dollars dans un jeu comme GTAV, on peut probablement se payer quelques scénaristes. »

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V
David Hayter et Jason Momoa (Game of Thrones) pour le film "Wolves" (2013).


David Hayter est scénariste, acteur et doubleur. S’il est connu dans le monde du jeu vidéo comme étant la voix de Snake, à Hollywood en revanche, il est apprécié pour son travail au cinéma. Dès lors, grâce à son travail, ce pourrait-il que le monde du cinéma puisse considérer à sa juste valeur le jeu vidéo comme étant un médium pertinent ?

« Hé bien, connaissant les acteurs comme je les connais, je dirais qu’ils se fichent que le médium soit pertinent. Quand on travaille sur un projet qui demande un doublage, il suffit d’en faire la demande et les doubleurs se présenteront. Que ce soit pertinent ou non. J’aimerais dire qu'ils viennent grâce à mon travail. J’ai essayé de faire quelque chose de très spécifique avec Snake, parce que son univers était bien étrange. Une sorte de mélange de philosophie japonaise et de militarisme américain. Et parce que Snake est forcé de dire beaucoup de choses bizarres, j’ai essayé de créer un personnage qui soit une légende, une personne qui a vécu, et dans une certaine mesure, un personnage qui est devenu "fou" à cause des nombreuses trahisons qu'il a subies, en raison des amis qu’il a vu mourir, ou des situations qui lui ont été atroces. Mais aussi à cause des amis qu’il a dû tuer et qui lui ont donné cette sorte de d’humour noir sur le monde. Avec cette perspective, je voulais que Snake soit différent du soldat dur à cuire habituel. »

Durant le podcast, les interviewers vont demander à David Hayter s’il pense que des acteurs, tels que Christian Bale pour le rôle de Batman, se sont inspirés de la voix grave de Snake pour jouer leurs rôles...

« Je suis certain que Christian Bale s’est dit : "Oh oui, il faut que je m’inspire de ce type !" » répond David Hayter avec humour. « On m’a déjà posé cette question. Mais je suis sur que Christian et moi, nous voulions simplement donner une voix robuste à nos personnages respectifs. Je pense que nous avons épuisé tous les deux notre registre de grognements. J’aimerai bien croire qu'il s’est inspiré de Snake. Mais connaissant le milieu comme je le connais, j’en doute très fort ! »

« Je ne jouerai pas à Metal Gear Solid V. Ce serait trop douloureux d’entendre quelqu’un d’autre doubler la voix de Snake. »

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V
Metal Gear Solid V: The Phantom Pain (2015).


Aujourd’hui, David Hayter ne double plus la voix de Snake, ou plutôt celle de Big Boss interprétée par Kiefer Sutherland dans Metal Gear Solid V. Mais si Solid Snake revenait un jour dans un autre Metal Gear Solid, David Hayter ne serait pas contre de lui prêter à nouveau sa voix.

« Je le ferais si Kojima Productions me le demandait, car j’adore ce personnage et je me sens très proche de lui. Toutefois, je me dis que j’ai eu beaucoup de chance de faire MGS jusqu’à Metal Gear Solid 4 - qui a d’ailleurs très bien conclu la série. Et m’arrêter là n’est pas plus mal. Mais s’il y a une demande assez forte des producteurs alors je reviendrais avec grand plaisir. »

Beaucoup de fans comparent Snake à James Bond, un personnage interprété par plusieurs acteurs au fils du temps. Certains d’entre eux estiment même que David Hayter est à Snake ce que Sean Connery est à James Bond. Dès lors, la voix de Snake changera-t-elle encore avec le temps ?

« Pourquoi pas. Snake est une icône, mais maintenant qu’on a changé sa voix, j’imagine que n’importe qui peut le doubler. »

Et lorsque David Hayter est interrogé sur le fait que Kiefer Sutherland a repris le rôle de Snake, à sa place, dans Metal Gear Solid V, il répond sans hésiter :

« Je trouve ça fantastique ! [Longue pause] Non je déconne. En réalité je l’ai très mal pris, et je ne dis pas ça pour manquer de respect à Kiefer. Je l’ai déjà rencontré et nous avons passé un peu de temps ensemble. C’est quelqu’un de tout à fait agréable et je l’adore en tant qu’acteur. Mais je n’aime pas l’idée que quelqu’un d’autre puisse jouer un rôle, dont j’ai été, à l’interprète. Et j’entends certaines personnes dire: "Oh mais c’est normal, Big Boss et Solid Snake devraient avoir deux voix distinctives". Je pense que si ce sont deux clones parfaitement identiques génétiquement, alors non, ils ne devraient pas avoir deux voix différentes. Ma voix est très proche de celle de mon père, et pourtant notre code génétique diffère un peu. Donc, je trouve ça un peu déroutant. Mais au moins, ils ont choisi un acteur exceptionnel pour interpréter mon rôle. S’ils avaient pris un inconnu, alors là, je me serais vraiment énervé. »

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V
Artwork signé Yoji Shinkawa de Metal Gear Solid (1998).


L’étonnement et le soutien de nombreux fans à travers le monde ont très certainement aidé David Hayter à traverser ce moment très difficile dans sa carrière. Il est d’ailleurs été très marqué par toutes ces réactions.

« Ça m’a beaucoup touché. Cette vague de sympathie, de nostalgie ou de respect pour ce que j’ai fait pour la série m’est allée droit au cœur ! J’en suis très reconnaissant. Maintenant que le jeu est sorti, mon Twitter est envahi de messages écrits par des centaines de personnes qui me disent que je leur manque, ou qui s’adressent à Konami pour dire qu’ils souhaitent mon retour. C’est très touchant, et j’apprécie énormément tous ceux qui m’ont écrit ces messages. Oui, je suis très touché ! »

Mais David Hayter est toujours plein d’amertume. Même s’il reste un fan de la série, il ne veut pas entendre parler de Metal Gear Solid V : Ground Zeroes et de The Phantom Pain.

« Pardon ? Je ne suis pas familier avec ces titres... Plus sérieusement, non. Je ne jouerai pas à ces jeux. Ce serait trop douloureux d’entendre quelqu’un d’autre doubler la voix de Snake. Je ne suis pas intéressé. »

Et quand les interviewers lui demandent s’il serait intéressé par faire un doublage non officiel avec l’aide de ses fans, David Hayter répond sans hésiter :

« Non. C’est une question que l’on me pose souvent. Des gens ont même lancé une campagne Kickstarter pour me payer à le faire. Mais non. Tout d’abord, je n’accepterai jamais de l’argent des fans pour faire quelque chose de ce genre. Et puis, je trouve que ce serait trop pathétique de réenregistrer chaque ligne de Snake. De plus que, les gens ne le réalisent pas, mais je suis très occupé. Le métier de doubleur est pour moi un deuxième boulot. Mais si Konami veut que je le fasse, ils peuvent venir. On pourra s’arranger et je le ferai. Mais si ce sont les fans qui paient, cette idée m’embarrasserait trop. »

« On me demandent souvent si "l’amour peut naître sur le champ de bataille"... »

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V
Metal Gear Solid 3 : Snake Eater (2004).


David Hayter arpente souvent les couloirs des expos et des salons de jeux vidéo pour rencontrer ses fans venus de tout horizon. Et il lui arrive fréquemment qu’on lui demande de parler avec la voix de Snake.

« Il y a beaucoup de phrases étranges que l’on me demande de dire, mais aucune ne me vient à l’esprit. Quand ce sont de très grands fans de Snake qui s’adressent à moi, il arrive souvent que leur langue fourche par timidité, et je trouve fascinant. Des gens me demandent également si "l’amour peut naître sur le champ de bataille". En toute franchise, je pense que la réponse est non. Je pense que sur le champ de bataille, on devrait avoir d’autres inquiétudes. »

Et lorsque les interviewer lui demandent si ça lui arrivait de crier le nom du jumeau de Solid Snake, lorsqu’il a un verre à la main, David Hayter répond avec humour :

« LIQUID !!! Oui, quand je suis au studio, je crie LIQUID ! Et quelqu’un m’apporte une limonade ! »

« Ma boîte, Dark Hero, participera à la production de jeux vidéo plus tôt que vous ne le pensez ! »

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V
Metal Gear Solid (1998).


Maintenant que David Hayter ne double plus Snake dans Metal Gear Solid, il a d’autres projets en vue dans l’industrie. Et l’un d’eux pourrait bien concerner le scénario d’un jeu vidéo !

Puisque j’ai un pied dans l’industrie du jeu vidéo et l’autre dans celui du cinéma, je réfléchis à un projet. Surtout que maintenant, j’ai beaucoup plus d’expérience dans le secteur du jeu vidéo. J’ai parlé de cette possibilité avec un bon ami, qui est game developer. Mais je n’en dirai pas plus Ma boîte, Dark Hero, participera à la production de jeux vidéo plus tôt que vous ne le pensez !

Le fait que je sois scénariste est l’une des raisons pour lesquelles je veux le faire parce que je joue à tellement de jeux. Mais ce n’est pas la seule raison. J’ai aussi enregistré des lignes d’un jeu du début à la fin, donc je sais faire la différence entre du screenwriting et du gamewriting. J’aimerais créer un jeu avec une histoire dans laquelle on peut découvrir plusieurs fins différentes. Un jeu où on ne se sent pas sur des rails en termes de scénario, parce que les jeux vidéo permettent cette liberté. Avec, en plus, cette possibilité de faire souffrir le personnage principal pour atteindre directement le coeur du joueur. Il ne s’agit plus seulement d’avoir la place du spectateur et de regarder un acteur jouer cette douleur. »

Mais les projets de David Hayter ne s’arrêtent pas là. Actuellement, l’actualité du scénariste est plutôt chargée.

Mon dernier film "Wolves" sortira normalement en salles en août. Je n’ai pas toutes les dates de sorties en tête, mais je sais qu’il sortira en Corée du Sud en août. Et j’ose espérer qu’il en sera de même pour le reste du monde. Il y a aussi film d’horreur/thriller dans lequel j’ai joué qui s’appelle "Devil’s Mile". J’y interprète un psychopathe mafieux. C’est un rôle très amusant. Je travaille toujours sur "Dragonriders of Pern" et sur une mini série appelée "World War III" avec la chaîne FOX. Donc j’ai du pain sur la planche. Je travaille également sur d’autres films et d’autres séries. Oh ! Il y a également le jeu "République" produit par Ryan Payton. C’est un jeu d’infiltration qui a raflé pas mal de récompenses. J’y tiens un rôle. Le jeu se déroule sur dix épisodes. Le premier est déjà sorti sur l’App Store. Mon personnage y devient de plus en plus dingue, à tel point que, pendant l’enregistrement, des gens des studios voisins venaient voir ce qu’on faisait ! »

David Hayter parle de son rôle sur Snake et de sa déception pour MGS V
Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots (2008).



Joypad and Me

19 Tags




26 Commentaires
Jundow Jundow
13/12/2014 � 10:54
C'est vrai que ça fait bizarre de voir Snake avec une voix differente...
Mais je me dit que, vu ce qu'il a vécu, vu son age, son passé et surtout, le fait qu'il bascule du côté obscur; hé bien avoir une voix plus sombre et non attachée à l'idée du "bon Snake" que l'on a et bien c'est une bonne chose. Car maintenant on a affaire à Big Boss version "mechant", celui qui est notre ennemi dans les premier Metal Gear; ce n'est plus le même homme donc, ne plus avoir la même voix est une bonne initiative...
jean roger shu jean roger shu
02/05/2014 � 23:15
Le plus triste avec la voix de Kiefer S. dans MGSV GZ, c'est qu'elle ressemble trop à celle de Kaz' Miller!
BigBoss27 BigBoss27
01/05/2014 � 0:01
@UnknownX

BigBoss a 39/40 dans GZ il me semble et proche de la cinquantaine dans TPP uniquement. Mais en effet, au Japon, les choses peuvent aller très vite et se faire ejecter sans trop comprendre. Un peu plus de tact aurait certainement facilité la transition entre Hayter et Sutherland.
UnknownX UnknownX
30/04/2014 � 22:10
C'est la première fois que nous jouons un personnage aussi vieux. Big Boss a maintenant 49ans. Old Snake en avait 42 seulement. Puis Big Boss VIEUX était doublé par Richard Doyle ET PERSONNE N'A FAIT UN FLANC !

Comme dit précédemment, Hayter dit des conneries. Le seul qui aurait pu garder la même voix que le Boss est SOLIDUS (le seul a être une copie du père). Alors Hayter ferait mieux de revoir sa copie. La où les Japonnais ont manqués de tact c'est de ne pas avoir prévenu Hayter, ce n'est pas très courtois. Mais Hayter ayant vécus au Japon, il aurait du savoir que l'on se fait rapidement remercier là bas.

Hayter reviendra t-il un jour ? Hm, pas s'il y a une suite à Phantom Pain avec un Young Snake (afin de remplacer les vieux Metal Gear)
new solid snake new solid snake
30/04/2014 � 13:41
Au fond, il existe un certain débat sur le fait que david hayter faisait la voix de solid snake et de big boss, mais que christopher randolph fasse la voix de otacon et de huey ne fasse réagir personne est assez intéressant à observer.
new solid snake new solid snake
30/04/2014 � 13:41
Au fond, il existe un certain débat sur le fait que david hayter faisait la voix de solid snake et de big boss, mais que christopher randolph fasse la voix de otacon et de huey ne fasse réagir personne est assez intéressant à observer.
Solidogre Solidogre
27/04/2014 � 15:15
dmkrcvgxxkr2p23 ouais je sais :P
new solid snake new solid snake
27/04/2014 � 15:03
Le côté moins caricaturale est peut-être ce que cherche kojima. Même si c'est surtout pour les expressions faciales que kiefer sutherland a été choisi. Au fond, c'est cet élément qui a coûté sa place à david hayter mais quel doubleur quand même.
HieRos HieRos
27/04/2014 � 12:51
Pour ma part, je ne trouve pas que Kiefer soit désagréable à entendre. Il est doué de toute façon sinon Kojipro n'aurait pas eu recours à lui. Mais pour nous autres, fanatiques de mgs, il est clair que Hayter est et sera toujours la voix de Snake.
En vérité son côté caricaturale lui donnait une identité très forte. En un mot on savait qu'on avait affaire à Snake. Maintenant Kiefer ça le fait, mais moins. En gros c'est un peu plus "passe-partout" comme type de voix. J'aimerai entendre l'intro de MGS4 doublé par K.Sutherland. A mon avis le fameux "war has changed" serait beaucoup moins savoureux et couillu ^^
dmkrcvgxxkr2p23 dmkrcvgxxkr2p23
27/04/2014 � 3:24
tu à raison Solidogre on devrait dire Allez, du balai.. à des gens comme toi :p
oldboss oldboss
26/04/2014 � 21:18
Merci ! Sympa à lire!
new solid snake new solid snake
26/04/2014 � 18:59
La comparaison avec les james bond est assez amusante, mais c'est vrai que david hayter restera pour snake, ce que sean connery est pour james bond.
Maintenant, avoir kiefer sutherland, ça reste un véritable plaisir (dommage juste que snake ne parle pas beaucoup), mais pour continuer la comparaison avec les james bond, on pourrait dire que kiefer sutherland est pour mgs, ce que daniel craig est pour james bond.
XPAPAXLiquidusX XPAPAXLiquidusX
26/04/2014 � 15:53
Pour moi snake / hayter ;-) est largement mieux ! J'aime la voix de hayter et son timbre limite gutural ! Mais pour moi, kiefer est bof dans ce rôle !
Phoenyx74 Phoenyx74
26/04/2014 � 15:32
@new solid snake:
C'est avec ce raisonnement qu'on s'aperçoit combien les scénarii s'enchaînent à merveille d'un opus à l'autre sans avoir pu être précalculés. Avant MGS3, à l'époque de MGS2, ce serait passé comme une lettre à la poste de dire que Kiefer Sutherland jouerait le rôle du personnage le plus important (l'ancien président), m'enfin il y a quand même plus de douze ans qui séparent cet opus de MGSV, et c'était tout bonnement impossible de se projeter aussi loin dans l'avenir de cette saga... ^^

J'apprécie cette interview, elle évoque de façon pertinente ce qu'il y a de mieux et de moins bon, dans le passé et dans l'avenir, libre à chacun d'interpréter ensuite le contenu.
metal-gear-solid-v metal-gear-solid-v
26/04/2014 � 9:16
Dommage qu'il ne jouera pas à MGS V
new solid snake new solid snake
25/04/2014 � 22:18
Peut-être qu'ils auraient du choisir un autre doubleur pour big boss dès mgs 3. Pour moi David Hayter, c'est la voix de solid snake et je dois avouer que ca m'a toujours gêné de voir que David Hayter faisait la voix de big boss même si il faut avouer que c'est un p..... de doubleur. Sur le point qu'ils ont le même code génétique, alors dans ce cas snake, liquid, solidus et big boss devraient avoir la même voix et ce n'est pas le cas. Les seuls qui pourraient avoir la même voix, ceux sont big boss et solidus car ils ont réellement un code génétique identique comme on peut le voir dans mgs 4. Mais en même temps, un clone ne signifie pas que tout est exactement pareil : des mutations interviennent et donc des changements (comme pour la voix par exemple)
Adam Adam
25/04/2014 � 21:08
Merci pour l'intervieuw pour ma pars je suis persuader qu'il reviendra dans un prochain épisode !
Noth Noth
25/04/2014 � 21:07
Merci pour l'interview.

« LIQUID !!! Oui, quand je suis au studio, je crie LIQUID ! Et quelqu’un m’apporte une limonade ! »
Hahahahahaha.
MadJackal MadJackal
25/04/2014 � 20:22
@Solidogre Si il refuse de jouer à Ground Zeroes et Phantom Pain c'est pas tellement parce que son nom est plus sur l'affiche. Perso je sympathise totalement, le mec a interprété Snake depuis une quinzaine d'années et du jour au lendemain, paf, il apprend qu'un nouveau MGS est en préparation et que personne n'a pensé une seconde à l'appeler. Vu tout l'investissement qu'il a fournit pour la série, y a de quoi être écoeuré. Et c'est cool de voir qu'il parle sans langue de bois et qu'il exprime son mécontentement plutôt que de jouer "le professionnel adulte" comme tu dis, et de passer pour un mec qui s'en battait strictement les couilles. On voit que pour lui c'était plus qu'un gagne pain.
flying_fox flying_fox
25/04/2014 � 20:01
@Solidogre : Je rejoins tes propos même s'ils sont un peu sévères. ^^

Dommage qu'il dénigre ainsi MGS2, perso je trouve que c'est sa meilleure performance.
John/Big Boss John/Big Boss
25/04/2014 � 19:49
@ Solidogre
Allez, du balai.. J'ai hâte d'entendre la voix de Kiefer dans The Phantom Pain, de toutes façons j'aurais eu du mal à entendre la douce voix gentille de Naked Snake dans le corps d'un homme brisé, estropié et accompagné d'une corne noire de démon, le teint de Sutherland lui conviendra beaucoup mieux.

la douce voix gentille de Naked Snake... faut savoir, y en a qui dise que la voix de Hayter c'est un mec qui a le cancer de la gorge, et la c'est une voix douce ? d'autant que la voix de Shutherland (<-- fait exprès) est pas dur, elle est beaucoup plus douce que celle de Hayter... bref, je me relance pas dans le débat
BigBoss27 BigBoss27
25/04/2014 � 19:26
Merci pour la retranscription de l'interview.

Au final, je trouve qu'il a une réaction assez humaine vis à vis du changement de doublage. Cela ne doit pas être évident d'être remplacé dans un projet dans lequel vous vous êtes autant investit.

En tout cas je préfère entendre ce qu'il dit dans cette interview plutôt que les tweets et autres commentaires qu'il avait laissé durant toute l'année dernière.
Solidogre Solidogre
25/04/2014 � 19:14
Je suis vraiment déçu par sa manière de réagir, digne d'un enfant égocentrique et tout à fait immature.

Il est vrai que sa voix sous Snake est majestueuse et réellement marquante.. mais pour cette histoire de voix.. sérieusement, il me déçoit. Plutôt que de réagir en tant qu'adulte professionnel et considérant Hideo Kojima et KP comme de grands artistes, il est censé répondre en conséquence et s'avoué fier d'être remplacé par un acteur tel que Kiefer non ?

Je trouve minable de mettre en avant son envie d'être le numéro un à l'affiche.. par exemple le passage avec Metal Gear Solid 2 où il avoue publiquement qu'il était "déboussolé à l'idée de ne plus être le personnage principal" non mais faut arrêter deux minutes, de MGS 1 à 4 en passant par Peace Walker et il rejette Ground Zeroes et The Phantom Pain sous prétexte qu'il n'a plus sa place en haut du générique ?

Allez, du balai.. J'ai hâte d'entendre la voix de Kiefer dans The Phantom Pain, de toutes façons j'aurais eu du mal à entendre la douce voix gentille de Naked Snake dans le corps d'un homme brisé, estropié et accompagné d'une corne noire de démon, le teint de Sutherland lui conviendra beaucoup mieux.
shadowtief shadowtief
25/04/2014 � 19:12
Il aurait du dire tout ça plutot, les gens en auraient eux moins marre de lui. Y'a toujours un peu de la langue de bois mais au moins c'est sincère et mature comme interview

Mais au final je suis en train de reffaire mgs3 et je trouve que Kiefer apporte réellement un vent de fraicheur a la serie !
Shale Shale
25/04/2014 � 19:12
Ouh, c'était long. Y'a des trucs très justes dans ce qu'il dit et j'approuve totalement sa vision des scenars dans les jeux vidéos.

Les excellents scenars de jeux vidéo (du moins ceux qui cherchent la complexité) se comptent sur les doigts d'une main et MGS, même si tout n'est pas parfait, a toujours fait un pas dans cette direction. Il prend des risques, il va parfois dans le too much mais il aborde aussi des thèmes beaucoup plus intéressants que la moyenne (voire avant-gardiste : MGS2) et il accompagne ça d'une narration efficace. Il parle de scenar en tant que scenariste mais j'irais plus loin que ça : le jeu vidéo gagnerait beaucoup non seulement à embaucher de vrais scénaristes mais aussi de vrais metteurs en scène, dialoguistes, etc... 99% du temps, c'est affligeant de faiblesse.

En parlant de dialogue, il fait bien d'évoquer les innombrables discussions radio avec Para Medic et tout le crew de MGS3. C'était peut-être un des trucs les plus marquants de toute la série, d'après moi. Quand on prend du recul, qu'on y repense, et qu'on se rend compte qu'ils ont enregistré des heures et des heures de discussion totalement inutiles (mais géniales à écouter, en effet. Tasty, comme il dit, c'est exactement le mot qu'il fallait)... Mais très efficace pour se rapprocher d'un perso dont on ne connait rien (alors que Snake avait déjà 4-5 jeux derrière lui) : au final, après avoir écouté tout ça, on réalise qu'on connait mieux Big Boss que Snake. Et c'est toujours l'impression que j'ai...
BigBoss BigBoss
25/04/2014 � 18:20
Merci beaucoup pour l'Interview.



ajouter un commentaire � l'article
comment v1.0
Votre nom/pseudo :   *
Votre adresse e-mail :   *
(votre adresse e-mail ne sera pas affichée, c'est uniquement pour des raisons de sécurité)
Votre commentaire :   *
 
Metal Gear - Metal Gear 2 : Solid Snake - Metal Gear Solid - Metal Gear Ghost Babel - Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty - The Document of Metal Gear Solid 2 - Metal Gear Solid 2 Substance - Metal Gear Solid : The Twin Snakes - Metal Gear Acid - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater - Metal Gear Solid 3 Subsistence - Metal Gear Solid Digital Graphic Novel - Metal Gear Solid Portable Ops - Metal Gear Solid Mobile - Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots - Metal Gear Online - Metal Gear Solid Touch - Metal Gear Solid : Peace Walker - Metal Gear Solid : Snake Eater 3D - Metal Gear Solid HD Collection - Metal Gear Solid Rising - Metal Gear Rising : Revengeance - Fox Engine - Metal Gear Solid HD Collection Vita - Metal Gear Solid Social Ops - Metal Gear Solid V Ground Zeroes - The Phantom Pain - Metal Gear Solid V The Phantom Pain - Metal Gear Online (MGSV) - P.T. / Silent Hills - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater Pachislot - Metal Gear Survive