A Hideo Kojima Game
 
Metal Gear Solid 4 :
Guns of the Patriots


Editeur : Konami
Développeur : Konami
Genre : Action-aventure
Plate-forme : PlayStation 3
Disponibilité : 12 juin 2008
 
ACTUALITES



Aimgehess

Le Gekko Nain, le mal aimé ?

14/02/2011 à 10:12 par Terry Wolfe
Terry Wolfe de Metagearsolid.org nous propose aujourd'hui de réfléchir sur l'apparition du Gekko Nain dans Metal Gear Solid 4. Une analyse très intéressante qui forcément ne laissera personne indifférent. Et si le Gekko Nain était en proie de devenir la future mascotte de la saga Metal Gear Solid ?

Snake et le Gekko Nain dans Metal Gear Solid 4

Le Gekko Nain fait partie des personnages les plus mal conçus dans l'histoire du jeu vidéo. Ce n'est peut-être pas aussi grave que ces machins qui habitent Smash Bros. Brawl ou des Ongogg issus de la série Halo. Cependant, leur laideur est un rappel inquiétant de ce qui peut nous attendre quand les designers tombent cruellement à court d'idées, ou tout simplement lorsqu’ils s'en fichent complètement. Mais il est vrai que, dans la plupart des jeux d'action, il y a toujours eu des ennemis « basiques » qui vous font perdre un temps précieux, et ce depuis la nuit des temps. Ou alors, étant horriblement moche, ces ennemis attisent très rapidement votre instinct de tueur virtuel. Dans ces deux cas, si tel était la finalité du design du Gekko Nain, la mission est parfaitement accomplie… Ce qui ne l’empêchera pas de rester toujours aussi bizarre.

Bien sûr, il y a un grand nombre de fans de Metal Gear qui estiment que le Gekko Nain est un personnages "cool" et "rigolo", au même titre qu’il y a beaucoup de fans de Star Wars qui adulent un personnage très discutable. En d'autre mots: des fanboys aveugles qui ne savent pas vraiment ce qui a fait de la série ce qu’elle est aujourd’hui. D’ailleurs, ceci a tendance à mettre les fans de la première heure en pétard…

Le Gekko Nain dans Metal Gear Solid Rising

Depuis la sortie de Guns of the Patriots, le Gekko Nain est devenu, et ce bien malgré lui, "Kameko, la mascotte mécanique à trois pattes" de Metal Gear Solid 4. Souvenez-vous. Dans le tout dernier trailer en date de Metal Gear Solid: Rising, un Gekko Nain faisait une apparition remarquée. La petite "mascotte" y faisait tourner une pastèque sur son doigt pendant que Raiden essayait habillement de la  découper. Une fois le fruit exotique en morceaux, le Gekko Nain se mit à jongler avec des quilles, puis à tenir un autre de ses cousins, pour terminer par être finalement découpés par le katana de Raiden. J’ai la nette impression que tout le monde a été enthousiasmé à la vue de ce trailer, en raison de ses jolis graphismes. Et c’est bien connu. Tout ce qui brille est excitant.

Mais je me pose la question. Pourquoi le Gekko est-il devenu une mascotte? Les réactions des fans furent si positives à ce point-là ? Peut-être que le Gekko Nain est devenu une sorte de ‘je-suis-tout’, bon à remplacer le rôle de n'importe quel ennemi, tout en étant mignon à la manière d'un JRPG. Il parvient, avec un peu d'humour, à être à la fois un ennemi redoutable, mais également à remplacer les caméras de surveillance sur l’île de Shadow Moses. Il n'y a rien qu'il ne peut pas faire (mal) !

Mais avant que vous n’arriviez à la conclusion selon laquelle ce sont les fans qui ont apprécié le Gekko Nain, écoutons ce que disaient Aki Saito et le designer en chef de l'acte de Shadow Moses, Sean Eyestone, dans le onzième "Integral Podcast" (le podcast en anglais à télécharger exclusivement sur l'iPod de Snake dans Metal Gear Solid 4)

Aki Saito et Sean Eyestone ne sont pas fans du Gekko Nain
"Ouais, j'ai horreur de ces machins"
"Tu les hais? Ouais je crois que tout le monde déteste le Gekko Nain..."
MGS4 Integral Podcast #11

Cette discussion commence à la quatorzième minute du podcast et continue pendant un bon moment. Aki Saito y explique que les Gekko Nains sont "l'unes des raisons" pour lesquelles il "déteste ce niveau", en exprimant l'opinion populaire selon lequel le personnage manque cruellement de stratégique intéressante. Que, finalement, il vaut mieux les éviter et ne pas les affronter.

Le Japonais n'a pas tort. Il est dommage de constater que la manière la plus efficace de continuer l’aventure est d’ignorer bêtement tête baissée leurs attaques. Le jeu ne devrait-il pas vous forcer à utiliser vos neurones en vous mettant au défi d'analyser la zone de patrouille avant d’agir correctement? Malheureusement, Metal Gear Solid 4 n'arrive pas à décider sur quel pied danser et finit souvent par devenir un shooter avec des contrôles pas vraiment adaptés à cette situation. Le Scarabée renforce cette idée. Le jeu vous propose même une Grenade Chaff avant d'atteindre le hangar à tank, comme s’il vous suggérait de ne pas être furtif du tout.

Aki Saito souligne également le fait que le Gekko Nain ne fait que "harceler" le joueur, lorsque ce dernier est découvert. Il est énervant de s’en débarrasser. Au bout de l’argumentation de Saito, Sean Eyestone arrive finalement à la même conclusion : "tout le monde déteste le Gekko Nain" reconnaît-il. Mais pourquoi est-il alors la nouvelle mascotte?

Souvent, une unité spammable basique comme le scarabée équivaut à des sortes de «points» conçus pour que le joueur puisse augmenter sa progression plus rapidement. Cet ennemi peut aussi laisser derrière lui des orbes, bijoux, pièces ou autres choses utiles au jeu. Ainsi, le joueur est supposé ressentir une sorte de progression valorisante, plutôt que d’être frustré et ennuyé. Dans les vieux jeux d'arcade comme Gradius, ça aurait été parfait, mais pas pour Metal Gear. Le message de la série a toujours prôné la non-violence et a sans cesse critiqué la guerre, en déconseillant le conflit.

Pour ce qui est de l'histoire de Metal Gear Solid 4, Le Gekko est une unité plausible dans l'armée de Liquid Ocelot. Car ce dernier semble favoriser une quantité infinie de soldats sous son contrôle. La technologie est une exagération logique au vrai monde des projets R&D, et cela nous rappelle vaguement le CYPHER de Metal Gear Solid 2. Néanmoins, au point de vue scénaristique, on se demande quel scientifique à insisté pour perdre son temps à programmer des Gekko capables de se cacher les uns sur les autres dans un manteau et un chapeau, et de les envoyer ensuite en reconnaissance sous la forme d'un être humain à la démarche fort suspicieuse…

Infiltration du Gekko Nain dans Metal Gear Solid 4

N’aurait-il pas été plus logique pour ces Gekko de grimper aux murs, en profitant de leur petite taille et de leur agilité pour espionner Old Snake tout en étant... furtif? Certes, la scène est  "Hilarante" et "géniale" lorsque l’on découvre que ces trois bestioles nous suivent durant la mission en Europe de l'Est.  Mais il est difficile d’imaginer qu'une organisation se donnerait autant de mal à habiller ces trucs pour les envoyer faire un travail de surveillance de ce type…

Enfin, pour en finir avec ce qui est supposé être la mascotte la plus bizarre de l'histoire de Metal Gear, je tiens à souligner que, contrairement aux « Slime » de Dragon Quest ou à « Prinny » de la série Disgaea (qui sont tous les deux adorables) le Gekko Nain n'était pas présent dès le début de la série, et n'ont donc pas su captiver au fil du temps les joueurs pour devenir une icône naturelle et admirée. Le Gekko Nain a été simplement mis dans le jeu, sans aucune saveur, bouchant la dernière moitié du jeu comme un gros bronze dans les toilettes. Et vraisemblablement on n’en a pas encore fini avec lui…


- Article écrit par
Terry Wolfe du site Metagearsolid.org et adaptaté par lepolohuevo pour MetalGearSolid.be


6 Tags




9 Commentaires
Snake Snake
15/02/2011 � 20:50
Ah parce qu'il y a des fans de Metal Gear qui estiment que le Gekko Nain est un personnages "cool" ou "rigolo" se sont forcément des fanboy , se sont juste des gens qui se prenne pas la tète sur ce genre de chose hein faut arrêter de mettre tout le monde en fanboy

Apres c'est vrais qu'il sont pénible, en plus y a l'air d'en avoir a l'infini qui sorte de partout, mais avec des Grenade Chaff on peut les stopper même si il sont en alerte, alors une fois qu'on a le Bandana infini, quelque soit leur nombre il sont de la rigolade :)

Machin Machin
14/02/2011 � 19:59
Ben totalement d'accord avec Chriclau. Pour moi l'intérêt des gekkos nains est qu'ils sont très pénibles une fois repéré, ce qui force à se la jouer infiltration à fond (alors que dans les actes 1 et 2 au contraire on peut avancer en mitraillant les soldats ennemis trop facilement). Et ils permettent en effet de donner une sensation d'abandon et de solitude dans le chapitre de Shadow Moses.

Sinon Sheen t'es pas le seul à adorer l'acte 3, moi ça faisait longtemps que j'attendais un MGS avec de l'infiltration en milieu urbain et pas dans une base comme d'habitude. Ca m'a donc fait autant plez' que le retour à Shadow Moses.

Sinon cet article de Metagearsolid.org ne m'étonne pas vu qu'il fait partie d'une série d'articles anti-MGS4 pas très objectifs (quoique pertinents sur certains points).

Peace.
Arekusandoru Arekusandoru
14/02/2011 � 19:49
@ Chriclau : effectivement je n'avais pas vu les Gekkos nains sous cet angle.

Il est vrai que l'ambiance de cet acte est magistrale. Et on peut dire que repasser par des endroits où l'on dégommait du génome réveille une sacrée nostalgie. Et finalement c'est plutôt subtile comme façon de les remplacer.
La mise en scène est impeccable, on se sentait tout bizarre à chaque endroit visité où tout tombait en ruines, je me souviens avoir préparer mes grenades chaff où il y avait auparavant des caméras haha.

Ce que je regrette c'est ce côté scoring qui ne correspond pas à MGS, enfin il y a du scoring dans MGS, en témoigne le tableau de score de fin de partie, cependant c'était un score qui se faisait sur l'infiltration, les alertes etc. Et pas au nombre de frags :/.

Côté ambiance il y a pas à dire, ça en jette, et puis les gros coups de stress quand on se retrouve face à de vrais gros Gekkos. notamment dans le labo', passage juste monstrueux.

@ sheen : Ah le con ! J'avais pas fait le rapprochement avec ce mec que j'essayais de retrouver et les gekkos nains, plus grosse révélation du jeu ! Haha
Arekusandoru Arekusandoru
14/02/2011 � 19:37
Je suis totalement d'accord avec ce que dit Terry ! Quand je les ai vu j'me suis dit mais c'est quoi ça ? Ça sert à rien ! Souvent quand je jouais aux MGS (dans les 1, 2 et 3) dès que je me faisais repérer je me laissais crever, pour essayer de passer sans jamais me faire voir. Alors que là il ne se passe strictement RIEN ! Alors après en avoir éviter quelques-uns j'me suis dit tiens on va tous les dégommer pour se faire des points, résultat je restais dans mon conduit d'aération à balancer des grenades.

On dirait qu'avec ces Gekkos Nains ils ont essayé de combler ce "manque" de mascotte. Il y avait bien Johnny, encore fallait-il le trouver, car finalement l'humour présent dans les MGS il fallait le chercher un minimum, bien sûr si l'on suit la trame principale il y a quelques situations bien marrantes mais les à-côté avaient ce côté décalé plutôt sympa.
C'est plutôt dommage car il y avait d'autres emblèmes comme la boîte en carton.

On va se dire que c'est un compensation par rapport au combat juste mythique à la fin de l'Acte haha.
sheen sheen
14/02/2011 � 16:49
Administrateur
Je suis peut-être le seul, mais j'ai vraiment adoré l'ambiance et l'atmosphère de l'acte 3 !!! Cette filature au parfum des vieux films, où quelques rues et certains coins ne sont pas sans rappeler ceux de ma propre ville. Un régal !

D'ailleurs, lors de ma première partie, je me suis bien rendu compte que j'étais suivi par cet étrange personnage. Et je suis revenu bien des fois sur mes pas à la recherche de cet inconnu à l'imper. A mille lieues de m'imaginer qui il était vraiment, j'ai été agréablement surpris par son identité.

Même si après les choses se corsent, déjà rien que pour ces moments là, le Gekko Nain a le mérite d'exister à mes yeux.
Arekusandoru Arekusandoru
14/02/2011 � 12:58
Je suis totalement d'accord avec ce que dit Terry ! Quand je les ai vu j'me suis dit mais c'est quoi ça ? Ça sert à rien ! Souvent quand je jouais aux MGS (dans les 1, 2 et 3) dès que je me faisais repérer je me laissais crever, pour essayer de passer sans jamais me faire voir. Alors que là il ne se passe strictement RIEN ! Alors après en avoir éviter quelques-uns j'me suis dit tiens on va tous les dégommer pour se faire des points, résultat je restais dans mon conduit d'aération à balancer des grenades.

On dirait qu'avec ces Gekkos Nains ils ont essayé de combler ce "manque" de mascotte. Il y avait bien Johnny, encore fallait-il le trouver, car finalement l'humour présent dans les MGS il fallait le chercher un minimum, bien sûr si l'on suit la trame principale il y a quelques situations bien marrantes mais les à-côté avaient ce côté décalé plutôt sympa.
C'est plutôt dommage car il y avait d'autres emblèmes comme la boîte en carton.

On va se dire que c'est un compensation par rapport au combat juste mythique à la fin de l'Acte haha.
Chriclau Chriclau
14/02/2011 � 12:40
Une fois l'alerte donnée, c'est clair que ce sont de vraies petites pestes, c'est justement pour ça qu'il vaut mieux se la jouer infiltration ( perso c'est ce que je fais toujours ... ). Sinon je trouve leur intégration très pertinente dans l'acte 4, et pas un simple bouche-trou comme le dit l'auteur. Cet acte 4, tout semble mort, à l'abandon, la technologie à remplacé l'humain, en ce sens mettre uniquement des gekkos ou gekkos nains comme ennemis, je trouve ça très adapté et parfait pour l'ambiance nostalgique que KP essaie de faire passer.
Raike Raike
14/02/2011 � 12:15
Complètement d' accord le gecko est une horreur j aime pas du tout et j espère ne pas le voire dans rising
Gray Wolf/Wheaton Gray Wolf/Wheaton
14/02/2011 � 11:41
Et les Kerotans dans tout ça? :P

( ajoutez: Quetzals pour Peace Walker, Loups pour MGS1 et les Mouettes pour MGS2 )

En ce qui concerne cet article, eh bien..... Y a-t-il vraiment quelquechose à dire? Terry Wolfe a totalement résumé la situation, à un point qu'il reste très peu à commenter o.o ...



ajouter un commentaire � l'article
comment v1.0
Votre nom/pseudo :   *
Votre adresse e-mail :   *
(votre adresse e-mail ne sera pas affichée, c'est uniquement pour des raisons de sécurité)
Votre commentaire :   *
 
Metal Gear - Metal Gear 2 : Solid Snake - Metal Gear Solid - Metal Gear Ghost Babel - Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty - The Document of Metal Gear Solid 2 - Metal Gear Solid 2 Substance - Metal Gear Solid : The Twin Snakes - Metal Gear Acid - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater - Metal Gear Solid 3 Subsistence - Metal Gear Solid Digital Graphic Novel - Metal Gear Solid Portable Ops - Metal Gear Solid Mobile - Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots - Metal Gear Online - Metal Gear Solid Touch - Metal Gear Solid : Peace Walker - Metal Gear Solid : Snake Eater 3D - Metal Gear Solid HD Collection - Metal Gear Solid Rising - Metal Gear Rising : Revengeance - Fox Engine - Metal Gear Solid HD Collection Vita - Metal Gear Solid Social Ops - Metal Gear Solid V Ground Zeroes - The Phantom Pain - Metal Gear Solid V The Phantom Pain - Metal Gear Online (MGSV) - P.T. / Silent Hills - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater Pachislot - Metal Gear Survive