A Hideo Kojima Game
 
 Yoji Shinkawa
Sous les traits de Snake.


"J'aime multiplier les traits. Mes contours ne sont jamais francs, toujours assez flous."
Metal Gear Solid V :
Ground Zeroes


Développeur : Kojima Productions
Genre : Action-aventure
Plate-forme : PS3, Xbox 360, PS4, Xbox One
Disponibilité : 20 mars 2014
Metal Gear Solid V
The Phantom Pain


Développeur : Kojima Productions
Genre : Action/aventure
Plate-forme : PS3, Xbox 360, PS4, Xbox One
Disponibilité : 201X
 
ACTUALITES



Aimgehess

Dessiner Snake : L’Art de Yoji Shinkawa

14/02/2014 à 10:20 par sheen & lepolohuevo
Si on doit l’existence de la série Metal Gear Solid à Hideo Kojima, elle ne serait rien sans le talent de Yoji Shinkawa, le directeur artistique de la saga depuis 1994. Dans le cadre de son numéro spécial sur Metal Gear Solid V : Ground Zeroes, le site Game Informer continue d’alimenter sa page consacrée aux prochaines aventures de Big Boss avec, cette fois, une interview vidéo de Yoji Shinkawa. À cette occasion, l’artiste japonais revient, entre autres, sur le début de sa carrière avec la création d’un certain Metal Gear Rex...

Dessiner Snake : L’Art de Yoji Shinkawa

Nous sommes en 1994. Le premier titre sur lequel Yoji Shinkawa a travaillé est Metal Gear Solid sur PlayStation. Avant cela, Shin-chan était étudiant. C’était son premier métier en tant que créateur. Lors de la réalisation du premier MGS, il travaillait avec une petite équipe qui était composée de cinq ou six designers, si sa mémoire ne lui joue pas des tours. À l’époque, Yoji Shinkawa réunissait l’équipe, il vérifiait les designs, l’éclairage, etc. Une tâche qui n’a pas beaucoup changé au fil des années. [note : « Yoji Shinkawa est né pour être un artiste de jeux vidéo. Dès que j’ai su que je pouvais faire Metal Gear Solid, j’ai demandé à Shinkawa de se joindre à l’équipe (Lire : Yoji Shinkawa décrit sa façon de travailler). Son travail a défini la série, à partir de ce moment là » se souvient Hideo Kojima. (Lire : Kojima : Le cinéma, une affaire de famille !)]

Son premier travail consistait ni plus ni moins de designer le Metal Gear Rex. Au moment de sa création, le monstre mécanique n’avait pas encore de nom. Hideo Kojima lui avait simplement demandé de créer un Metal Gear.

Dessiner Snake : L’Art de Yoji Shinkawa

Ses premiers dessins pour le Metal Gear Rex ont été réalisés avec les moyens de l’époque, sur du papier. Mais pour Yoji Shinkawa, créer Metal Gear Rex s’est avéré être une tache très difficile [note : En fait, Shin-chan avait un petit problème avec les volumes. (Lire : Master Class de Hideo Kojima et Yoji Shinkawa à Paris)]. Alors quelqu’un lui a suggéré de créer une maquette. Yoji Shinkawa est donc rentré chez lui et a assemblé un modèle de toute pièce. Les premiers souvenirs de l’équipe ne concernaient pas uniquement les artworks de Yoji Shinkawa. Elle se souvient également de ses talents de bricoleur [note : Et pour cause, Shin-chan utilisait tellement de produit chimique, que les fumées devenaient nauséabondes pour le reste de l’équipe. Il a donc travaillé chez lui. (Lire : Kojima : Le cinéma, une affaire de famille !)]. L’équipe était très satisfaite du résultat final. D’ailleurs, Yoji Shinkawa l’était également.

L’idée de départ de Shin-chan était de créer un Metal Gear à l’image d’un dinosaure, d’où l’origine de son nom « REX » dont la paternité revient également à Yoji Shinkawa. Pour le créer, Shin-chan s’est inspiré des premiers Metal Gear sur MSX. L’artiste a repris certains éléments clés qui l’ont aidé à réaliser REX, comme les éléments organiques par exemple. D’ailleurs, les autres Metal Gear ont suivi le même chemin en ayant certaines caractéristiques de dinosaure.

Dessiner Snake : L’Art de Yoji Shinkawa

Le design final de REX est également le résultat de longues conversations entre Hideo Kojima et Yoji Shinkwa. Le papa de Snake lui suggérait de s’inspirer de Jurassic Park, sorti un an avant le développement de Metal Gear Solid, afin de donner une vraie force et une puissance à REX.

Si, lors du développement du premier Metal Gear Solid, il était agréable de travailler avec une petite équipe artistique, il serait trop difficile de travailler en si petit nombre sur les jeux actuels, admet Yoji Shinkawa. Toutefois, Shin-chan travaille encore avec certains de ses collègues qui ont collaboré sur le premier MGS, et ce malgré le nombre grandissant des membres de l’équipe. Mais dans le fond, il confie que la manière de travailler n’a pas réellement changé.

Dessiner Snake : L’Art de Yoji Shinkawa

Dans Metal Gear Solid 3, Yoji Shinkawa révèle qu’il s’est inspiré de l’actrice britannique, Charlotte Rampling, pour le design de The Boss. D’habitude, Shin-chan ne pense pas à un véritable modèle quand il réalise ses dessins. Mais après de nombreuses conversations avec Hideo Kojima sur la personnalité de The Boss, l’image de Charlotte Rampling lui venait sans cesse à l’esprit. The Boss est donc une exception.

Même s’il ne cesse de dessiner dès qu’il en a l’occasion, Yoji Shinkawa n’a pas sur lui un petit calepin sur lequel il note ses idées, ses croquis, ou les choses de la vie de tous les jours qui pourraient l’inspirer. Parce qu’aujourd’hui, il se déplace en ville presque exclusivement en vélo ou en voiture. Cependant, il fut un temps où Yoji Shinkawa dessinait beaucoup dans le train qui l’emmenait au travail. [note : Yoji Shinkawa avait même déclaré un jour : « Je me suis rendu compte j'étais productif dans le train et parfois je me demande si je ne devrais pas que j'y installe mon atelier. »]

Yoji Shinkawa avoue que son point faible est la gestion du temps. « Pour être honnête, la gestion d’équipe n’est pas mon point fort. Je ne sais même pas m’organiser moi-même. C’est une tâche difficile de gérer toute une équipe. Encore à ce jour, j’adore passer la plupart de mon temps à dessiner. Je ressens toujours le besoin d’apprendre de nouvelles choses. J’ai toujours l’envie de m’améliorer. Une des choses qui a changé, c’est qu’avant, je créais tout moi-même, y compris les illustrations des personnages. Aujourd’hui, nous travaillons en équipe. Toute l'équipe travaille main dans la main. Je ne sais pas si je devrais appeler ça de la "gestion d’équipe". On apprend beaucoup de choses des uns des autres. »

Dessiner Snake : L’Art de Yoji Shinkawa

Il y a un moment précis que Yoji Shinkawa préfère dans Metal Gear Solid V. Il explique qu’ils sont toujours entrain de travailler dessus [Note : Aurait-il un lien avec les personnages que préfère Yoji Shinkawa dans Metal Gear Solid V ? (Lire : MGSV: Shinkawa révèle ses persos préférés)]. Mais en général, sa phase préférée dans le processus de conception d’un jeu est celle du brainstorming. Ce moment magique où les idées jaillissent de toute part. Ensuite, il y a la phase où le jeu, les personnages et l’histoire sont assemblés, et il arrive que certains dessins doivent être modifiés pour correspondre à la vision finale du jeu.

Le fait de créer de nouveau personnages comme Quiet ou Code Talker est une chose passionnante pour Yoji Shinkawa. Cependant, reprendre des anciens personnages, comme Ocelot, l’est tout autant, parce que, dans un sens, un ancien personnage dans un nouveau jeu et un nouveau personnage. À ce moment précis de l’interview, le journaliste tente d’en savoir plus sur le design d’Eli, ce petit garçon qui apparaît pour la première fois dans le trailer de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain, en juin 2013. Mais, souriant, Yoji Shinkawa reste silencieux à son sujet.

Dessiner Snake : L’Art de Yoji Shinkawa

Pour le changement d’apparence de Big Boss entre Ground Zeroes et The Phantom Pain, Hideo Kojima avait des idées bien précises. À partir d’elles, Yoji Shinkawa a essayé de se rapprocher de la vision de Kojima en modifiant petit à petit l’apparence de Snake. Si l’apparence de Snake a changé à cause de l’histoire, c’est également parce que les attentes des joueurs ont changé. L’idée de départ consistait à donner une apparence de démon à Snake. La transformation s’est faite à partir d’une image classique de Big Boss, et la métamorphose s’est fait tranquillement. La corne s’est faite de plus en plus grosse. Le modèle 3D a également suivi ce même traitement pour arriver à l’aspect démoniaque qu’on lui connaît aujourd’hui.

Réaliser un monde ouvert n’est pas de tout repos. Yoji Shinkawa explique qu’il y avait beaucoup de travail et un nombre très important d’éléments à créer. Pour y arriver, ils ont dû faire une répartition des tâches au sein de l’équipe artistique, en allant même chercher de l’aide auprès des studios externes. Cependant, Shin-chan tient à rassurer que chaque élément a été minutieusement travaillé au sein même de Kojima Productions, et ce, sans sacrifier une once de qualité. [note : Jusqu’ici, Peace Walker est l’épisode qui compte la plus grande quantité d'artworks de la série. « J'avais le sentiment que je dessinais sans arrêt. J’ai dessiné les visages des soldats de la Mother Base. Notre équipe de trois personnes s’est répartie le travail, et nous avons réalisés 300 personnes au total. (Lire : Yoji Shinkawa: L'Art de Peace Walker)]

Dessiner Snake : L’Art de Yoji Shinkawa

À chaque sortie d’une nouvelle console, les graphismes s’améliorent beaucoup. Et lorsque Yoji Shinkawa regarde ses œuvres passées, ses sentiments sont partagés. Parfois il regarde un personnage en se disant qu’il était bien pour la console qui l’accueillait. Et quelquefois Shin-chan se dit qu’il l’aurait dû le représenter autrement. Quand il regarde son travail passé, il apprend beaucoup de ses erreurs et il se dit qu’il doit toujours s’améliorer.

Lorsque Yoji Shinkawa a dû travailler sur la figurine du Cyborg Ninja, dont le modèle fut directement inspiré de Metal Gear Rising : Revengeance, il a pris un vieux modèle du Ninja dessiné pour la PlayStation et il l’a ensuite amélioré. Quand il a vu ses dessins de l’époque, Yoji Shinkawa a eu le sentiment que ce Ninja avait un style trop « Anime / Manga » et qu’il était bien trop fin. C’est dans cette perspective que Shin-chan a donc réalisé le modèle pour la figurine, comme s’il devait créer le Cyborg Ninja aujourd’hui.

Dessiner Snake : L’Art de Yoji Shinkawa  

« Pour Metal Gear Solid V, ces éléments [qui s’inspirent des animés] ne doivent pas être trop évidents parce que nous voulons créer un jeu dont le design soit apprécié aux quatre coins du monde. Mais c’est inévitable, il y aura encore des éléments typiquement japonais. Il est possible que, parce que la plupart de l’équipe est japonaise, il reste quelques vestiges de cette culture de manga et d’animé que nous avons en nous. Ce n’est pas quelque chose que je souhaite supprimer complètement. Parce que si nous le faisions, la saveur de nos créations ne serait plus la même. Je me concentre toujours pour créer un design qui peut être apprécié par n’importe qui, quelque soit sa culture. »

Lors de chaque sortie d’un nouveau Metal Gear, Hideo Kojima fait très souvent allusion au souhait de passer le flambeau et de prendre sa retraite. Quant à Yoji Shinkawa, il assure qu’il n’a aucune envie de prendre sa retraite pour l’instant. Shin-chan souligne que travailler sur chaque jeu est certes épuisant, mais c’est une bénédiction de bosser sur une série qui continue à remporter un tels succès, opus après opus. Évidemment, il lui arrive de se demander si ce ne serait pas plus intéressant de travailler sur autre chose. Quoi qu’il arrive, Metal Gear Solid restera une série à laquelle il sera toujours attaché.

Dessiner Snake : L’Art de Yoji Shinkawa


Game Informer

17 Tags




12 Commentaires
sheen sheen
15/02/2014 � 19:01
Administrateur
@G-ST@P : Et Lepolohuevo ^^
inFy inFy
15/02/2014 � 17:28
Dat guy !
Dat touch !
Dat Skill

*coeur avec les doigts*
G-ST@P G-ST@P
15/02/2014 � 15:19
Super classe
Cette homme est un dieu parmi les dieux
Merci @sheen
r-geek r-geek
15/02/2014 � 14:06
c'est assez interessant de voir comment , yoji shinkawa a su faire évolue son style le dessin du mg rex avec le hangar erst vraiment classe je m'en suis d'ailleur inspiré pour crée le décors du rex ( toujour en cour ) :)

merci pour ce dossier plus que complet :)
Phoenyx74 Phoenyx74
15/02/2014 � 3:12
Et qui le relirons sûrement avec au moins autant plaisir que pour les autres! ;) C'est un exemple très représentatif de la richesse et de la qualité de ce site! ^^
sheen sheen
15/02/2014 � 2:28
Administrateur
Merci à vous qui avez pris la peine de lire ce long article. :)
Anna Anna
14/02/2014 � 19:11
♥ ♥ ♥
Snaaaake Snaaaake
14/02/2014 � 17:46
+ 1 avec Phoenyx, très article et c'est toujours agréable de relire des anecdotes déjà parues.

Shinkawa, aussi passionné et talentueux que Kojima.
Djoey Djoey
14/02/2014 � 16:19
Très intéressant comme article
Phoenyx74 Phoenyx74
14/02/2014 � 15:24
Excellent article, et même mieux que ça! Non-seulement il y a du contenu intéressant, mais en plus les rappels réguliers sont judicieux et pertinents: le texte n'en prend que davantage de valeur! :D
Décidément, on est beaucoup mieux entre fans qu'ailleurs ;)
Adam Adam
14/02/2014 � 12:56
excellent article bravo !
shadowtief shadowtief
14/02/2014 � 11:56
ce mec est mon dieu vivant ^^



ajouter un commentaire � l'article
comment v1.0
Votre nom/pseudo :   *
Votre adresse e-mail :   *
(votre adresse e-mail ne sera pas affichée, c'est uniquement pour des raisons de sécurité)
Votre commentaire :   *
 
Metal Gear - Metal Gear 2 : Solid Snake - Metal Gear Solid - Metal Gear Ghost Babel - Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty - The Document of Metal Gear Solid 2 - Metal Gear Solid 2 Substance - Metal Gear Solid : The Twin Snakes - Metal Gear Acid - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater - Metal Gear Solid 3 Subsistence - Metal Gear Solid Digital Graphic Novel - Metal Gear Solid Portable Ops - Metal Gear Solid Mobile - Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots - Metal Gear Online - Metal Gear Solid Touch - Metal Gear Solid : Peace Walker - Metal Gear Solid : Snake Eater 3D - Metal Gear Solid HD Collection - Metal Gear Solid Rising - Metal Gear Rising : Revengeance - Fox Engine - Metal Gear Solid HD Collection Vita - Metal Gear Solid Social Ops - Metal Gear Solid V Ground Zeroes - The Phantom Pain - Metal Gear Solid V The Phantom Pain - Metal Gear Online (MGSV) - P.T. / Silent Hills - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater Pachislot - Metal Gear Survive