A Hideo Kojima Game
 
Metal Gear
Metal Gear

Editeur : Konami
Développeur : Konami
Genre : Action-aventure
Plate-forme : MSX 2
Disponibilité : 1987
Metal Gear
Metal Gear
Metal Gear
 
ACTUALITES



Aimgehess

Hideo Kojima n’était pas crédible auprès de son équipe pour Metal Gear

14/04/2014 à 16:00 par sheen
Avant de devenir le papa de Metal Gear, Hideo Kojima n’a jamais caché son envie de devenir réalisateur de cinéma. Très jeune déjà, il entraînait ses amis à jouer les Robinson Crusoé survivants d’un crash aérien, devant la caméra. Mais saviez-vous que Hideo Kojima avait d’autres rêves dans sa jeunesse, comme celui de devenir artiste peintre ?

« Mon rêve quand j’étais enfant, c’était de devenir astronaute » explique Hideo Kojima au micro de CliqueInRocks. « Je n’ai pas réussi à me rendre dans l’espace, mais pouvoir visiter des pays du monde entier grâce à mon métier, ça me rend bien sûr très heureux […] J’ai également voulu être sauveteur d’animaux en voie de disparition : aller dans tous les pays, trouver des espèces rares et les ramener pour les préserver. Je trouvais ça vraiment très classe. J’ai aussi pensé devenir détective à la LAPD, au département de la police de Los Angeles. »

« Mes parents et même mes grands-parents étaient de bons dessinateurs et de bons sculpteurs, et je pense avoir hérité en partie de cette ADN d’artiste. J’ai moi aussi voulu peindre et dessiner, j’étais plutôt doué, j’avais un certain succès auprès de mes proches. J’ai donc envisagé d’intégrer une université d’arts plastiques mais mes parents ont essayé de m’en dissuader en effet. Ils citaient l’exemple de ma tante, qui était peintre mais n’arrivait pas à joindre les deux bouts… J’ai quand même essayé de résister mais c’est à cette époque que mon père est décédé [Hideo Kojima avait 13 ans], et pour toutes ces raisons, de fil en aiguille, je n’ai pas pu aller dans cette école et j’ai changé de voie. »

>> À lire : Hideo Kojima : Le cinéma, une affaire de famille !

Hideo Kojima n'était pas crédible auprès de son équipe pour Metal Gear

Comme il n’existait pas d’école de cinéma à côté de chez lui, et n’ayant pas les moyens financiers et techniques pour pouvoir réaliser un film digne de ses ambitions, Hideo Kojima a commencé à chercher une compagnie de jeux vidéo pour lesquels il voyait un grand avenir. Il choisi Konami, parce qu’à l’époque, cette société était cotée en bourse. Nous sommes en 1986.

« Ayant la chance de savoir dessiner, on m’a directement donné la responsabilité de créer un jeu. Mais nous n’étions pas formés et nous manquions d’expérience. On essayait malgré tout de faire comme on pouvait, on tâtonnait, on bossait comme des dingues… Mais on n’y arrivait pas ! J’ai connu une période vraiment difficile à ce moment-là. J’avais une petite amie mais je ne prenais plus le temps de sortir avec elle, j’oubliais même de l’appeler, c’était catastrophique… Alors bien sûr elle m’a plaqué ! Mais je me suis dit : "ce n’est pas grave, il te reste au moins les jeux vidéo, tu vas pouvoir te recentrer, tu as encore ton projet !" Une semaine plus tard, mon supérieur m’a annoncé que mon jeu était annulé … C’était vraiment la cata, là ! Je n’arrivais même plus à manger à cette époque tellement j’étais déprimé. »

>> À lire : Master class de Hideo Kojima et Yoji Shinkawa

Hideo Kojima n'était pas crédible auprès de son équipe pour Metal Gear

Ainsi, après six mois de développement, le premier échec de Hideo Kojima avait un nom : "Lost Warld" qui relate les aventures d’une catcheuse guerrière masquée. À cette époque, Hideo Kojima était totalement démotivé et à deux doigts de tourner le dos à l’industrie du jeu vidéo. Mais quelqu’un, celui qu’il appelle "son mentor" (dont il tait toujours le nom), lui remonta le moral et convainquit Hideo Kojima de commencer à travailler sur un nouveau jeu. Un titre qui deviendra Metal Gear.

« Comme j’avais pour première expérience un jeu avorté, j’étais assez peu crédible auprès de l’équipe ! Beaucoup de gens disaient : "Ouh là, non seulement il est débutant, mais en plus son premier essai est un échec total puisque le jeu n’a même pas vu le jour…" Donc j’étais un peu mal à l’aise en fait… Et puis finalement le jeu est sorti et il a eu de très bonnes critiques. A partir de là, j’ai gagné un statut plus digne de mes prétentions ! »

>> À lire : Hideo Kojima a bien failli tout abandonner...

Hideo Kojima arrivera-t-il un jour à créer un autre jeu qui marquera l’industrie autant que l’a fait Metal Gear Solid ? Hideo Kojima a certes de l’ambition, mais il reste réaliste.

« En termes de chiffres, ce sera compliqué, vu le succès de Metal Gear, de faire mieux. Mais ces choses quantifiables ne m’intéressent pas vraiment, et je pense avoir encore en moi les ressources suffisantes pour faire autre chose, pour créer d’autres œuvres qui soient aussi marquantes pour les joueurs. Même si elles n’ont pas le même succès, j’espère qu’elles auront au moins le même impact. »

Hideo Kojima n'était pas crédible auprès de son équipe pour Metal Gear


Les Inrocks

5 Tags




5 Commentaires
=LIQU!D= =LIQU!D=
16/04/2014 � 22:37
Ce genre d'article est souvent très intéressant mais très mal présenté ou écrit du coup c'est lassant dès le premier paragraphe, mais là c'est super, très bon article ! :)
HieRos HieRos
16/04/2014 � 8:32
Sheen merci réellement pour ce petit moment d'histoire. C'est toujours sympa de lire ce genre d'article. Je crois que chacun d'entre nous rêverait de collaborer avec Hideo tellement ce mec inspire et respire la confiance en soi...surtout que visiblement ça n'a pas toujours été le cas. Un profond respect envers lui...
XPAPAXLiquidusX XPAPAXLiquidusX
15/04/2014 � 10:01
Tout à fait DrGero ! Partir de rien et devenir un des plus créateur de jeux vidéo prouve à quel point il est talentueux !
DrGero DrGero
14/04/2014 � 19:01
Et bien sûr, à tous les otakus qui nous lisent, si un jour vous vous faites plaquer par votre copine, répétez-vous également cette phrase : "Ce n’est pas grave, il me reste au moins les jeux vidéo..."
new solid snake new solid snake
14/04/2014 � 17:00
"J’ai aussi pensé devenir détective à la LAPD, au département de la police de Los Angeles."
Je m'attendais à astronaute mais pas à ça.



ajouter un commentaire � l'article
comment v1.0
Votre nom/pseudo :   *
Votre adresse e-mail :   *
(votre adresse e-mail ne sera pas affichée, c'est uniquement pour des raisons de sécurité)
Votre commentaire :   *
 
Metal Gear - Metal Gear 2 : Solid Snake - Metal Gear Solid - Metal Gear Ghost Babel - Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty - The Document of Metal Gear Solid 2 - Metal Gear Solid 2 Substance - Metal Gear Solid : The Twin Snakes - Metal Gear Acid - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater - Metal Gear Solid 3 Subsistence - Metal Gear Solid Digital Graphic Novel - Metal Gear Solid Portable Ops - Metal Gear Solid Mobile - Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots - Metal Gear Online - Metal Gear Solid Touch - Metal Gear Solid : Peace Walker - Metal Gear Solid : Snake Eater 3D - Metal Gear Solid HD Collection - Metal Gear Solid Rising - Metal Gear Rising : Revengeance - Fox Engine - Metal Gear Solid HD Collection Vita - Metal Gear Solid Social Ops - Metal Gear Solid V Ground Zeroes - The Phantom Pain - Metal Gear Solid V The Phantom Pain - Metal Gear Online (MGSV) - P.T. / Silent Hills - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater Pachislot - Metal Gear Survive