A Hideo Kojima Game
 
Fox Engine

Développeur : Kojima Productions
Genre : Moteur graphique
Plate-forme : toutes
Disponibilité : 201X
Metal Gear Rising Revengeance
Metal Gear Rising : Revengeance

Editeur : Konami
Développeur : Platinum Games
Genre : Action / Infiltration
Plate-forme : PS3, Xbox 360
Disponibilité : NC
Metal Gear Rising Revengeance
Metal Gear Rising Revengeance
Metal Gear Rising Revengeance
Metal Gear
Metal Gear

Editeur : Konami
Développeur : Konami
Genre : Action-aventure
Plate-forme : MSX 2
Disponibilité : 1987
Metal Gear
Metal Gear
Metal Gear
mgs1
Metal Gear Solid

Editeur : Konami
Développeur : Konami
Genre : Action-aventure
Plate-forme : PlayStation
Disponibilité : 1998
mgs1
mgs1
mgs1
Metal Gear Solid 2 :
Sons of Liberty


Editeur : Konami
Développeur : Konami
Genre : Action-aventure
Plate-forme : PlayStation 2
Disponibilité : 08 mars 2002
Metal Gear Solid 3
Metal Gear Solid 3 :
Snake Eater


Editeur : Konami
Développeur : Konami
Genre : Action-aventure
Plate-forme : PlayStation 2
Disponibilité : 04 mars 2005
Metal Gear Solid 4 :
Guns of the Patriots


Editeur : Konami
Développeur : Konami
Genre : Action-aventure
Plate-forme : PlayStation 3
Disponibilité : 12 juin 2008
 
ACTUALITES



Aimgehess

Kojima prend des risques avec le Projet Ogre

09/06/2012 à 23:40 par sheen
Hideo Kojima prend des risques avec le Projet Ogre

Alors que l'E3 2012 vient de fermer ses portes, les premières interviews commencent déjà à pleuvoir sur la toile. On doit la première précipitation au site CVG qui s'est entretenu avec Hideo Kojima, dans les coulisses du salon. Durant cette entrevue, le papa de Snake évoque notamment le "Projet Ogre" -- son nouveau projet -- et le Fox Engine.

Mais avant tout, le journaliste Daniel Dawkins a débuté par une question très classique, dont Hideo Kojima a déjà probablement répondu mille et une fois, à force de parcourir le monde. Quel pourrait bien être le personnage préféré de Kojima dans la saga des Metal Gear Solid ?

« Si je dois répondre à cette question, je répondrai Snake évidemment ! Mais en deuxième place, ce serait Otacon. L'histoire de Metal Gear est basée sur le combat avec des soldats surentraînés. Otacon, lui, est capable de se faire une place dans la série sans utiliser une seule arme à feu ! Au lieu de ça, il utilise son intelligence pour résoudre les problèmes. »

Hideo Kojima prend des risques avec le Projet Ogre

Vous le savez, Metal Gear fête sa 25ème bougie cette année. Lors de sa sortie en 1987, le premier jeu de Hideo Kojima a profondément influencé l'industrie du jeu vidéo, en créant un tout nouveau genre grâce aux limitations techniques des machines de l'époque. Pourtant, en 1998, Metal Gear Solid parvient également à surprendre, mais cette fois-ci d'une tout autre manière !

« Tout d'abord, Metal Gear a joué un rôle dans la genèse du genre « infiltration». Mais je pense que c'est avant tout du point de vue narratif, très typé cinématographique, que la saga a eu une réelle influence. À l'époque où le premier Metal Gear Solid était sorti, il n'existait pas vraiment de jeu qui racontait une histoire de cette façon. C'est pourquoi, je pense qu'il a été influant sur ce point. »

Aujourd'hui, Kojima Productions travaille sur un nouveau moteur, baptisé le Fox Engine, qui aura un rôle prépondérant dans les prochaines productions de KojiPro… mais, on l'a vu, également dans d'autres jeux de Konami. En effet, les développeurs, comme notre ami Lionel Lovisa, ont réalisé un formidable outil qui devrait faire parler la créativité des équipes de Kojima Productions, et ce, en supprimant le plus grand nombre de barrières technologiques.

« Il y a une chose sur laquelle nous voulons insister : le Fox Engine n'est pas uniquement un moteur graphique. Il propose la totalité des outils que nous allons utiliser pour créer nos jeux. C'est un outil très puissant qui nous permet de créer des jeux d'une manière fort différente. Par exemple, nous pouvons voir les objets et le gameplay que nous plaçons en temps réel. Cela nous permet de gagner du temps pour créer des objets que nous décidons, ensuite, d'utiliser ou non, dès lors qu'ils sont fins prêts à être mis dans le jeu. L'autre point où le Fox Engine excelle, c'est la possibilité de développer un même jeu sur plusieurs plates-formes, et ce en même temps ! »

Hideo Kojima prend des risques avec le Projet Ogre
La colonne de droite est le résultat du Fox Engine

Le Fox Engine impressionne. Nous avons pu le constater lors d'une présentation privée dans une école américaine, mais également avec les toutes dernières images en date dévoilées par Kojima Productions. Certains journalistes, comme Julien Chièze, ont également vu d'autres photos inédites qui impressionnent tout autant la rétine ! Mais qu'en est-il vraiment de la puissance du Fox Engine ?

« En ce moment, ces images tournent sur PlayStation 3, Xbox 360 et sur PC. Ce n'est pas quelque chose qui est techniquement hors de portée. Nous avons prêté beaucoup d'attention aux effets d'éclairage, la manière dont la lumière brille et dont elle se reflète sur les différents matériaux. C'est quelque chose qui ne pouvait pas être fait avec la génération précédente, mais qui peut l'être aujourd'hui avec la génération actuelle. Les images que vous avez vues sont inspirées d'une de nos salles de réunion que nous utilisons tous les jours. Nous avons recréé cette pièce pour tester le Fox Engine et ainsi comparer le résultat avec la réalité. Au début, il y avait beaucoup de différences, mais c'était essentiellement un problème d'éclairage. Nous avons donc continué à affiner ces effets jusqu'à ce que cela devienne très difficile de déceler les différences entre la réalité et la version du Fox Engine. »

Mais Daniel Dawkins, comme bon nombre d'entre nous, s'interroge sur les images de la salle de réunion. Est-il vraiment possible de faire tourner un jeu avec des personnages en obtenant un tel résultat ?

« Bien évidemment, la résolution dépendra de votre écran. Mais nous utilisons des astuces pour faire paraître une résolution élevée. Par exemple, comme nous sommes limités en polygones, nous faisons appel à des astuces de programmation pour résoudre ce problème en lissant l'image, ce qui donne l'illusion d'un nombre élevé de polygones. »

Hideo Kojima prend des risques avec le Projet Ogre

Sans doute, l'un des plus grands reproches qui est fait à Hideo Kojima aujourd'hui, c'est de n'avoir jamais pu "abandonner" sa série dans les mains d'une des équipes de Kojima Productions. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé ! Mais le perfectionnisme légendaire de Kojima a toujours eu raison de lui, au fil des épisodes depuis MGS2

« Metal Gear Solid 2 était censé être mon dernier Metal Gear avant que je passe la main à l'équipe. Comme prévu, elle a commencé à travailler sur Metal Gear Solid 3. Mais malheureusement, des problèmes se sont invités au développement, et ça n'allait pas bien. J'ai donc été obligé de revenir pour travailler sur le projet. Quant à Metal Gear Solid 4, j'étais sûr que cette fois je n'allais pas m'y impliquer, parce que j'avais donné la main à deux directeurs. Cependant, il y avait des différences par rapport à ce que j'attendais de ce Metal Gear. Il est très difficile de trouver un concept et de le transmettre à d'autres personnes. Bien évidemment, ils ne peuvaient pas voir ce qui se trouve dans ma tête. C'est difficile de comprendre exactement le concept ou les messages que je souhaite transmettre. C'était précisément là que se trouvait le cœur du problème. À ce moment là, j'ai donc décidé de reprendre le projet en main et de m'y impliquer totalement. »

Aujourd'hui, l'un des genres de jeux vidéo qui connaît un énorme succès sont les jeux sociaux et casuals. Un genre qui fait grincer les dents de certains joueurs. Mais ces genres sont-ils vraiment un danger pour les jeux dit "gamer" comme Metal Gear Solid ? Hideo Kojima est convaincu du contraire.

« Je ne pense pas qu'ils soient si différents. Les jeux sociaux et les jeux "gamer" vont évoluer ensemble. À mon avis, un jour, ils vont converger tous les deux. En disant ceci, je pense à Metal Gear qui, peut-être, va changer d'une certaine façon pour intégrer des aspects sociaux. Si vous regardez d'autres jeux sur le marché, vous pouvez voir que c'est déjà le cas. J'ai beaucoup d'idées sur la façon dont les aspects sociaux peuvent apporter plus de fun à Metal Gear, mais je ne peux pas en parler aujourd'hui. Le but n'est pas de distinguer les «jeux sociaux » des jeux plus "gamer", mais de s'interroger sur la façon d'intégrer le « social » dans différents jeux "gamer". Donc vous avez un public gamer et grâce à ses aspects sociaux, ces deux types de public peuvent jouer ensemble. »

Hideo Kojima prend des risques avec le Projet Ogre
Les interviews se faisaient dans ces cabines blanches lors de l'E3 2012

Comme prévu, Hideo Kojima n'est pas venu présenter son nouveau jeu -- mieux connu sous le nom du "Projet Ogre" -- à l'occasion de l'E3 2012. Et même si les journalistes ont essayé d'en savoir un peu plus sur le sujet, Kojima est resté bien silencieux.

« Ce que je peux vous dire, c'est que le Projet Ogre évolue avec le Fox Engine. Ce dernier est aujourd'hui au point et il est pratiquement prêt pour commencer à faire un jeu. Donc, plutôt que de vous montrer une nouvelle image comme celle de notre salle de réunion, la prochaine image du Fox Engine que vous verrez sera tirée du Projet Ogre. »

Mais comme c'est le cas pour chacun des jeux de Hideo Kojima depuis Metal Gear Solid 2, les fans tentent toujours d'essayer de deviner ce que pourrait bien cacher le prochain Metal Gear, en élaborant des théories plus ou moins plausibles. C'est aussi le cas des journalistes.

« Honnêtement, je n'accorde pas d'attention à ces hypothèses. J'aimerais bien en dire d'avantage aux fans mais je me ferais enguirlander par la compagnie. »

Hideo Kojima prend des risques avec le Projet Ogre

Au fil du temps, la saga a bien changé. Avant tout des jeux d'infiltration, les Metal Gear ont imposé d'avantage plus d'action. L'apothéose se trouvant bien évidemment dans Metal Gear Rising: Revengeance où la furtivité n'est plus qu'un minuscule détail. Mais qu'en sera-t-il pour le prochain jeu de Hideo Kojima ?

« Je n'aime pas les étiquettes ! Je ne veux pas me limiter à un seul genre : l'infiltration ou l'action. Ce que je veux vraiment, c'est donner le choix aux joueurs de jouer comme ils le souhaitent. Je veux leur donner la liberté de faire ce qu'ils veulent. »

En décembre dernier, Hideo Kojima avait déjà parlé de liberté pour son Projet Ogre. Souvenez-vous : « Le genre de jeu sur lequel je suis occupé à travailler est un jeu ouvert, vraiment très ouvert. Plutôt que de faire un jeu très cinématographique, je souhaite faire un jeu avec beaucoup plus de liberté. » Durant cette même entrevue, Hideo Kojima révélait d'ailleurs que les joueurs pourront explorer librement ce vaste monde. Mais surtout, qu'ils seront en mesure de découvrir de nouveaux paysages et de nouvelles aventures, même après cent heures de jeu !

Ce n'est un secret pour personne. Hideo Kojima est japonais. Pourtant, le papa de Snake affectionne beaucoup la culture occidentale. Il a véritablement un pied dans chaque culture.

« Tout ce qui est fait au Japon est très ciblé pour le Japon, qu'il s'agisse de jeux, de films ou de livres. C'est un problème. Vous allez au cinéma, la plupart des films sont japonais. Ma génération est, aujourd'hui, exposée à un plus large éventail d'influences, c'est la raison pour laquelle je veux faire des choses qui sont plus en phase avec la culture occidentale. J'aime vraiment ce qui est fait là-bas. Quand je me rends à des évènements comme l'E3 ou la Comic-Con, j'aime ce qui est présenté. C'est à croire que je suis né dans le mauvais pays ! »

Hideo Kojima prend des risques avec le Projet Ogre

Hideo Kojima aime raconter des histoires. Les longues cinématiques controversées de Metal Gear Solid sont très représentatives de sa passion pour la narration. Dès lors, que pense-t-il du travail de son collègue français, David Cage, et de son nouveau jeu « Beyond : Two Souls » fraichement présenté à l'E3 2012 ?

« Avec le peu qui a été montré, il est difficile de dire quel genre de jeu sera Beyond, cependant, je suis très curieux de savoir sur quoi ça va déboucher. Le plus grande surprise lors de la conférence de Sony était probablement "The Last of Us". Je suis très intéressé de savoir comment le jeu a été réalisé, et l'implication de l'IA et du joueur. Ce que j'essaie de vous dire c'est que je suis intéressé par "Beyond" et "The Last of Us" mais ils se dirigent tous les deux dans une direction différente de ce que je suis actuellement en train de réaliser. Malgré tout je pense qu'ils sont tous les deux très impressionnants. »

Nous l'avons appris il y a quelques jours, il semblerait bien que, cette fois, Hideo Kojima ne travaille pas sur un nouveau Metal Gear Solid. Cependant le japonais reste encore bien mystérieux à ce sujet…

« Il y a beaucoup de thématiques réelles que je veux encore aborder, c'est pour cette raison que j'ai continué à développer la saga Metal Gear Solid et ses suites. Cela m'a permis d'exploiter mes idées. Mais à présent je commence une nouvelle série, en me focalisant sur de nouvelles thématiques. Ce sera probablement différent que les thèmes abordés jusqu'alors dans MGS. Bien sur, j'approche de la cinquantaine, donc si j'attaque de nouveaux sujets, ce sera pour avoir une approche plus humaine, avec des concepts comme l'amour ou fonder une famille. Je deviens vieux ! »

Hideo Kojima prend des risques avec le Projet Ogre

Tout ce que nous savons pour le moment, c'est que le Projet Ogre va aborder un sujet tabou. Pour Hideo Kojima, il s'agit d'un pari très risqué qui pourrait bien avoir de très lourdes conséquences !

« Je suis sur le point de m'attaquer à un sujet tabou. Pour raconter l'histoire que je veux raconter, je vais devoir transgresser une frontière. Je ne veux pas franchir ce tabou par plaisir mais je le fais dans l'intérêt de l'histoire. »

Pour ce faire, Hideo Kojima adopte une nouvelle façon de travailler. Mais le Japonais est prêt à tout pour réaliser ses idées, et tant pis si le pari est risqué !

« Jusqu'à présent, les jeux ont évolué de cette manière en raison des limitations techniques. Beaucoup de règles et des limitations artificielles ont du être mises en place. Comme dans un jeu de cartes ou un jeu d'échec, ces règles étaient nécessaires. Aujourd'hui, la technologie a évoluée au point que vous pouvez réaliser la plupart des choses que vous désirez dans un monde vidéoludique. Mon approche a donc changée : au lieu de créer des règles, le but est de créer des situations et de mettre des personnages dans celles-ci. Il y a beaucoup de risques d'agir ainsi mais ce que je suis en train d'accomplir apporte un nouveau challenge et crée quelque chose de nouveau, basé sur un nouveau type de game design. Je suis conscient que mon nouveau projet est risqué. Mais je sens qu'il y a une énorme satisfaction à la fin. En attendant, vous pouvez apprécier des jeux comme Metal Gear Rising ou The Last of Us jusqu'à mon prochain jeu. »

Hideo Kojima prend des risques avec le Projet Ogre

Si tout se passe bien, Hideo Kojima devrait dévoiler de nouvelles images du Fox Engine le mois prochain, lors des festivités japonaises des 25 ans de Metal Gear ! À moins qu'il n'ait changé d'avis depuis la Master Classe parisienne, en mai dernier…

Vous l'aurez compris, il va falloir encore s'armer d'un peu de patience !

Hideo Kojima prend des risques avec le Projet Ogre

Computer And Video Games

12 Tags




4 Commentaires
Snakiller Snakiller
10/06/2012 � 20:52
Vraiment hate de savoir de quoi il s'agit!
Le fait qu'il s'inspire de l'occident est pour moi déja une bonne nouvelle, puisque les productions Japonaises sur cette génération de consoles ont tout de meme été beaucoup moins ambitieuses que celles Américaines et Européènes!
X-Draque X-Draque
10/06/2012 � 18:49
Je comprends que kojima veut rendre les gamers sociaux, et les casuals gamers en gens qui jouent assez , ça lui permettra de mieux faire passer sa passion et ce qu'il a dans la tête à travers un public beaucoup plus large mais de là à les dirigés vers les mêmes chemins je le sens pas trop, en fin de compte ce projet orgre commence à me désintéressait de plus en plus .....l'amour, fonder une famille, sujet tabou....; sociales ........les pires choses pouvant se trouver dans un jeu que je rêvais.... enfin je dis pas que c'est nul loin de là ! mais ce n'est pas du tout ce que j'attendais et j'espère que koko va se rattraper, j'aimerai bien essayer de re-aimer ce jeu :)
Anna Anna
10/06/2012 � 18:17
Allez les paris de ce Tabou sont ouvert !

Mes prédilections dans la boule de cristal, dans son interview il a dit donc que son jeu aurait un sujet tabou : mais pour qui ? Les japonais ? Les américains ? les européens ? Le monde entier ?

Ensuite que cette transgresison n'est pas fait par plaisir mais pour l'intérêt de l'histoire : l'histoire du jeu ? Ou l'histoire avec un grand "H" ?

Continuons donc... Il a continué à développer son projet mais en s'exerçant avec mgs, on trouve donc une partie de ces ou ce thèmes dans les mgs. La guerre ? ça paraitrait évident ! Ou alors autre chose comme la catastrophe nucléaire, c'est un sujet qui est tabou au japon avec les Hibakusha ou même la catastrophe survenu l'année dernière en mars. Le nucléaire est d'ailleurs partout en France comme dans le monde un sujet tabou lié à l'énergie, à l'économie et à la puissance d'un pays.

Evidement ça peut être autre chose encore auquel on n'y pense pas et qui est plus complexe, mais quoi? Avez vous des idées ?
Emmanuel Emmanuel
10/06/2012 � 1:11
Peut-être que le "tabou" évoqué par Kojima a trait à son plus grand fantasme vidéoludique : un game over synonyme de destruction du support physique du jeu.

J'espère qu'il a un bon avocat...



ajouter un commentaire � l'article
comment v1.0
Votre nom/pseudo :   *
Votre adresse e-mail :   *
(votre adresse e-mail ne sera pas affichée, c'est uniquement pour des raisons de sécurité)
Votre commentaire :   *
 
Metal Gear - Metal Gear 2 : Solid Snake - Metal Gear Solid - Metal Gear Ghost Babel - Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty - The Document of Metal Gear Solid 2 - Metal Gear Solid 2 Substance - Metal Gear Solid : The Twin Snakes - Metal Gear Acid - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater - Metal Gear Solid 3 Subsistence - Metal Gear Solid Digital Graphic Novel - Metal Gear Solid Portable Ops - Metal Gear Solid Mobile - Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots - Metal Gear Online - Metal Gear Solid Touch - Metal Gear Solid : Peace Walker - Metal Gear Solid : Snake Eater 3D - Metal Gear Solid HD Collection - Metal Gear Solid Rising - Metal Gear Rising : Revengeance - Fox Engine - Metal Gear Solid HD Collection Vita - Metal Gear Solid Social Ops - Metal Gear Solid V Ground Zeroes - The Phantom Pain - Metal Gear Solid V The Phantom Pain - Metal Gear Online (MGSV) - P.T. / Silent Hills - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater Pachislot - Metal Gear Survive