A Hideo Kojima Game
 
Metal Gear Solid V
The Phantom Pain


Développeur : Kojima Productions
Genre : Action/aventure
Plate-forme : PS3, Xbox 360, PS4, Xbox One, PC
Disponibilité : 1 septembre 2015
 
ACTUALITES

Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler

14/06/2015 à 00:20 par sheen & lepolohuevo
Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler

Il y a quelques jours, nous avons eu la chance de pouvoir jouer à Metal Gear Solid V : The Phantom Pain, et ce durant deux jours. L'occasion de se faire idée sur le prochain jeu de Hideo Kojima à trois mois de sa sortie.

On l'avoue d'emblée. On ne sait pas vraiment comment débuter cette preview. Quelques jours après avoir éteint la PlayStation 4, les images s'entrechoquent encore dans nos têtes. À tel point que nous n'attendons qu'une seule chose aujourd'hui : nous y replonger le 1er septembre 2015 ! Pas de suspens donc, le nouveau jeu de Hideo Kojima nous a déjà séduits, et on vous explique pourquoi sans vous divulgâcher quoi que ce soit !

Un aperçu garanti sans l'ombre d'un spoiler !


Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler


Le début de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain ne ressemble à aucun autre épisode de la saga. Cette fois, point de long discours ou d'explications interminables sur les contrôles du jeu. Le tutorial étant directement intégré dans l'histoire, le jeu peut entrer sans détour dans le vif du sujet. Mais on vous rassure tout de suite, l'esprit de la série est bel et bien présent. Vous ne serez pas dépaysés. Surpris, sans aucun doute ! Dès le départ, l'ambiance force le respect, et les mélomanes seront conquis. Une introduction explosive mais nous n'en dirons pas plus.

Hideo Kojima et Troy Baker n'avaient pas menti. Le monde ouvert de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain est vraiment très vaste. Pour la première fois dans la série, Hideo Kojima offre des kilomètres de liberté aux joueurs, désormais livrés à eux-mêmes. Les lieux que nous avons eu l'occasion de parcourir sont riches et variés mais surtout très cohérents : zones escarpées, déserts de sable, cours d'eau, ruines, temples, villages, jungle... La liste est longue. Parcourir ce monde à cheval, nous a rappelé nos plus belles heures passées sur Red Dead Redemption, quel que soit le pays traversé. Toutefois, comme l'a précisé maintes fois Hideo Kojima, le monde ouvert de Metal Gear Solid V n'est pas un monde ouvert à la GTA. Il s'agit bien d'un monde ouvert qui offre la liberté au joueur de se déplacer librement, et de s'infiltrer comme bon lui semble. Finalement, tout ce qui reste commun pour chaque joueur, c'est d'accomplir les objectifs principaux. Pour tout le reste, c'est à vous de décider. Vos décisions peuvent influencer votre propre expérience de jeu.

« The Phantom Pain n'est pas un bac à sable comme GTA dans lequel on peut faire ce que l'on veut et quand on veut. Le jeu ne fonctionne pas comme ça. Dans The Phantom Pain, on rentre, on finit la mission et on sort. Ces missions sont très simples : détruite quelque chose, arrêter quelqu'un, tuer quelqu'un, récupérer quelque chose, etc. De ce point de vue, ce n’est pas compliqué... » Hideo Kojima, le 13 juin 2014.

Si l'aventure nous oblige à voyager à travers la carte, l'envie de flâner dans cette nature est bel et bien présente. Et il n'est pas rare d'y croiser des animaux sauvages, ou quelques soldats vadrouillant entre deux villages. D'ailleurs, nous ne comptons plus les fois où nous avons eu la désagréable surprise de nous trouver nez à nez avec une petite patrouille de soldats ennemis qui marchaient paisiblement sur les chemins de campagne. Finalement, la possibilité de se cacher à droite ou à gauche de sa monture est plutôt le bienvenu. Mais n'essayez pas de tromper un hélicoptère avec cette technique, comme Venom Snake, les pilotes ont l'œil.

Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler


Parlons justement de l'intelligence artificielle des ennemis. Jusqu'à présent, elle ne déçoit pas. Le déplacement des patrouilles est très souvent difficile à cerner dans les villages ennemis. Si après de multiples parties dans Ground Zeroes, il était facile de déjouer la ronde des gardes, dans The Phantom Pain, la donne change. Même en cas d'alerte. Car contrairement au Camp Omega, il faudra du temps pour connaître par coeur les moindres recoins de MGSV : The Phantom Pain. Sachez d'ailleurs qu'il n'est plus possible de choisir le niveau de difficulté avant de commencer sa partie. Cette fois, le comportement des gardes repose uniquement sur plusieurs facteurs, tels que l'heure de la journée ou la météo dynamique. Il est fortement conseillé de tenir compte de ces paramètres, selon la situation ou la topographie des lieux. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez foncer tête baissée dans les lignes ennemies. Et si vous veniez à mourir trop de fois, en peu de temps, vous réapparaîtrez au dernier point de contrôle, avec le Chapeau Poulet sur la tête. Dès lors, vos ennemis auront un mal fou pour vous toucher. Si si, on a même pensé à tester ça !

Hormis son introduction un peu plus narrative, le rythme de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain est plus lent que n'importe quel autre épisode de la série. En donnant le choix au joueur d'agir à sa guise, Kojima Productions ne peut évidemment plus maîtriser une narration poussée comme les autres épisodes. Et ce n'est certainement pas un mal. Le jeu gagne en réalisme. En effet, le monde ouvert de MGSV offre au joueur le soin de planifier et de choisir sa propre façon d'accomplir ses missions. Certains joueurs se donneront la peine d'observer les lignes ennemies avant de s'y infiltrer, alors que d'autres préfèreront y aller à l'aveuglette, quitte à terminer la mission sous une pluie de balles ennemies. Si le choix existe, on comprend très rapidement que cette seconde solution peut s'avérer très dangereuse. Par exemple, si vous souhaitez escorter une cible vivante dans le but de la recruter dans votre camp, mais qu'elle décède à cause d'une balle perdue lors de votre fuite, c'est fini, vous pouvez faire une croix dessus ! Vous ne la verrez plus jamais. Il en est de même pour vos buddies. D'ailleurs, à propos d'eux, les jeux vidéo nous habituent bien souvent à des alliés qui ont tendance à nous ralentir, voir même à nous faire échouer. Dans Metal Gear Solid V : The Phantom Pain, les buddies sont tout, sauf des fardeaux ! Mais encore une fois, nous n'en dirons pas plus...

Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler


Ainsi, avec The Phantom Pain, l'infiltration est plus que jamais le maître mot dans un Metal Gear Solid. Pour une expérience quasi parfaite, Kojima Productions offre des contrôles aux petits oignons, peaufinés depuis Ground Zeroes. Si bien que si vous avez joué au prologue de Metal Gear Solid V, vous n'aurez guère besoin de temps pour vous habituer aux contrôles du titre. Vous serez bien vite au cœur de l'action !

Le temps et la météo, tous deux dynamiques, constituent deux des nombreuses nouveautés importantes qui influencent le gameplay de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain. De jour, la vision des ennemis est plus efficace. La nuit, les gardes sont certes moins nombreux, mais ils sont plus difficiles à observer et à marquer. Quant à la météo, une tempête de sable peut très bien vous couvrir lorsque vous souhaitez traverser un territoire ennemi sans être vu. Mais le nuage de sable peut lui aussi cacher des menaces inattendues.

Contrairement à ce que nous pouvions penser au départ, le Phantom Cigar n'est pas gadget. L'utilisation de ce cigare électronique est véritablement utile pour choisir précisément l'heure de la journée à laquelle vous désirez vous infiltrer dans les lignes ennemies. En situation difficile, il est même salutaire. C'est pourquoi, son utilisation est limitée. Toutefois, avant chaque mission, il vous est demandé de choisir une heure parmi les trois sélections proposées, à savoir : 6H du matin, 6H du soir, ou dès que possible. Votre cible ennemie se trouve quelque part dans un poste avancé lourdement gardé ?! Pas de problème. Attendez la nuit, lorsqu'elle dort à poings fermés sur son lit de camp. Et hop, ni vu, ni connu. Elle terminera sa nuit dans votre Mother Base, après avoir effectué un petit voyage dans le ciel en ballon Fulton.

Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler


En plus d'être un jeu d'action, MGSV : The Phantom Pain est un jeu stratégique, ou pour être plus précis, un « Tactical Espionage Operations ». Ce sous-titre n'est certainement pas usurpé. En effet, avant d'infiltrer un village, ou une base ennemie, il est très important de collecter un maximum d'informations sur le lieu en question. Même si votre équipe de renseignements espionne peut vous informer sur quelques points importants des lieux, il est nécessaire de visualiser vous-même la menace potentielle, à l'aide de vos jumelles, et de marquer vos ennemis grâce à elles. Le marquage dans The Phantom Pain prend véritablement tout son sens, car des situations inattendues peuvent se retourner contre vous, comme un événement météorologique par exemple. Toutefois, marquer les ennemis peut également comporter certains risques. Si votre attention est trop accaparée par les triangles et les silhouettes virtuelles des ennemis que vous avez marqués sur votre écran, vous n'êtes pas à l'abri de croiser un soldat qui avait échappé à la vigilance de vos jumelles quelques minutes plus tôt. Et là, c'est le drame...

En jouant à The Phantom Pain, on apprend très vite qu'il est souvent plus facile d'entrer dans le camp ennemi que d'en ressortir. Il est donc très fortement conseillé d'observer la menace ennemie grouiller dans un village, avant de s'y engouffrer. La meilleure solution étant de prendre de la hauteur quand la topographie nous le permet. Notez qu'il est très judicieux d'observer les lieux avec ses oreilles. Grâce à un puissant micro intégré aux jumelles, des informations auditives seront perceptibles comme un prisonnier torturé, un appareil à K7, un générateur électrique, etc. Cependant, il est vrai aussi que l'observation peut vous prendre un certain temps. Mais sachez que la patience est toujours récompensée dans MGSV. Surtout en cas de coup dur.

Il vous arrivera aussi d'entrer dans un village détenu par des ennemis qui ne parlent pas la même langue que Snake. Dans ce cas précis, surprendre des conversations, ou interroger l'un des gardes pour lui soutirer des informations, est totalement inutile. Et quand les ennemis communiquent par radio parce que l'un d'eux semble avoir vu quelque chose d'inhabituel, le stress vous envahit car vous ne savez pas du tout ce qu'ils mijotent. C'est pourquoi, Snake doit trouver et recruter un traducteur. Si on vous raconte ce genre de détail, c'est parce qu'il est très représentatif de l'envie que le jeu nous donne de gérer notre Mother Base, nos armes et objets, notre armée, etc. Personnellement, nous ne sommes pas de grands fans de jeu de gestion. Metal Gear Solid V : The Phantom Pain arrive à nous donner l'envie de gérer tous ces petit détails, sans que cela ne devienne une contrainte. Bien au contraire !

Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler


D'ailleurs, parlons-en de cette fameuse Mother Base qu'il faut à nouveau gérer comme dans Metal Gear Solid : Peace Walker. Jusqu'à présent, la Mother Base ne nous a pas déçus dans The Phantom Pain. C'est un réel plaisir de la parcourir (enfin) librement. Depuis Peace Walker, la gestion de la base a gagné en ressources. Le monde de Metal Gear Solid V regorge de richesses en tout genre que vous devez amasser pour pouvoir agrandir votre base, la Mother Base, votre nouvelle maison. Après chaque mission, le jeu vous récompense également en fonction de vos résultats. Mais vous ne serez pas seul à travailler sur votre Mother Base. Vous aurez besoin de personnel qui vous aidera à la développer. Et pour cela, il va falloir recruter de nouveaux membres sur le terrain, de gré ou de force !

Chaque nouvelle recrue « invitée » à monter à bord est automatiquement placée dans les différentes unités selon leur domaine de compétence (combat, renseignement, recherche et développement, soin). Il vous est toutefois possible de placer manuellement vos soldats parmi les diverses unités. Mais quoi que vous choisissiez de faire, vous n'échapperez pas à cette formidable impression d'être à la tête d'une armée, et qu'une hiérarchie se met peu à peu en place au sein de votre Mother Base. Vous, Venom Snake, vous êtes le patron. Pendant que Miller s'occupe du business, et qu'Ocelot gère les troupes. Mais vous aurez toujours le dernier mot. Quant à vos soldats, ils ne manqueront pas l'occasion de manifester le profond respect qu'ils ont pour vous, en vous saluant dès que vous les croisez. On y rencontre aussi des têtes connues, comme Miller ou Ocelot, qui ne manqueront pas de faire un brin de causette avec vous. Des gardes viendront aussi vous demander de s'entraîner avec eux. Et si vous tendez bien l'oreille, vous pourrez même surprendre vos gardes discuter entre eux à propos vos faits d'armes. Bref, vous l'aurez compris, revenir sur la Mother Base, entre deux missions, est tout sauf un calvaire. Ça tombe plutôt bien, vos visites sur la Mother Base remontent le moral des troupes qui seront, dès lors, plus efficaces dans la tâche qu'on leur a confiée !

Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler


En effet, grâce à la Mother Base, vous serez également en mesure de développer ou de customiser de nouvelles armes, objets, véhicules,... Tout se fait par le biais de votre iDroid, ce petit dispositif holographique apparu dans Metal Gear Solid V : Ground Zeroes. D'ailleurs, contrairement à Peace Walker, lorsque vous en avez les moyens, les armes et les objets que vous souhaitez améliorer, le sont instantanément dès que vous donnez l'ordre de les développer. Elles sont donc directement prêtes à l'emploi. Vous ne devez plus patienter. Et si vous êtes sur le champ de bataille, il faudra simplement attendre que le colis parte de la Mother Base pour arriver jusqu'à vous, parachuté.

En revanche, le développement et la construction de la structure de la Mother Base prennent du temps. Il semblerait qu'il existe une option pour accélérer le temps de développement, mais pour ce faire, il fallait que la PlayStation 4 soit connectée à Internet. À ce stade, nous ne pouvons donc pas vous dire comment cette option fonctionnera.

Enfin, la Mother Base est très grande. Les différentes plates-formes sont assez éloignées les unes des autres. Si bien que trois moyens de transport sont mis à votre disposition. Vous pouvez y aller à pieds (mais c'est long !), en jeep ou en hélicoptère. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, l'hélico n'est pas le moyen le plus rapide des trois. S'il amène Venom Snake à destination, il se permet de lui proposer une petite visite touristique, en volant lentement, tout en prenant de l'altitude pour admirer la mer et la base, en passant parfois sous les passerelles.

Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler


Graphiquement, Metal Gear Solid V : The Phantom Pain est plus beau que son prologue Ground Zeroes. Les effets de lumières sont variés, les textures semblent être un peu plus fines, et le rendu global tend vers un photo réalisme intéressant. Dans Ground Zeroes, soyons francs, le Camp Omega était bien plus joli la nuit que le jour. Mais dans The Phantom Pain c'est différent. Quelle que soit l'heure de la journée, la beauté des lieux reste constante. [Note de Sheen : en écrivant ces lignes, je pense notamment à un temple creusé dans la montagne. J'y suis arrivé de nuit, et malgré la dangerosité des lieux, l'atmosphère y était magique. Plus tard, sous un soleil de plomb, la beauté n'avait pas quitté le temple. Je chantonnais même, au fond de moi, le thème d'Indiana Jones, tout en galopant avec mon cheval !]. En outre, le pop-up est vraiment moins perceptible que dans Ground Zeroes. Jamais nous n'avons rencontré de baisse de frame rate, même en étant poursuivis par une horde soldats ennemis lourdement armés et soutenu par un hélicoptère. Et lorsqu'on zoome avec les jumelles, on ne doit pas attendre ces quelques petits dixièmes de secondes qui faisaient défaut à Ground Zeroes pour qu'un garde apparaisse dans son mirador par exemple.

Comme dans Peace Walker, The Phantom Pain est divisé en de nombreuses missions. Si elles sont toutes numérotées, il est possible d'y jouer dans l'ordre que l'on souhaite, dans la mesure du possible. Certaines missions vont évidemment faire avancer la trame principale, alors que d'autres sont « secondaires », commanditées et payées par des clients. Pourtant, ces dernières n'en sont pas moins intéressantes. On y fait même des rencontres fort utiles pour la trame principale. D'ailleurs, en parlant de rencontre, sachez qu'il y a bel et bien des boss dans Metal Gear Solid V : The Phantom Pain. Mais ce sera à vous de découvrir tout cela.

Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler


Pour en revenir aux missions, quel que soit leur nature, elles peuvent être lancées dans l'hélicoptère ou sur le terrain. Pour cela, il faut passer par l'iDroid. Les objectifs des missions sont variés. Nous ne donnerons pas d'exemple, car c'est tellement mieux de les découvrir soi-même. Mais on rajoutera quand même une chose. Si on fait l'effort de ne pas faire attention à la nature d'une mission (secondaire ou principale), l'objectif n'indique pas toujours si on a affaire à une mission principale. Du moins, pas durant les 15 premières heures. Dès lors, nous avons été surpris de faire certaines rencontres, dont une qui nous a laissés bouche bée.

Pourtant, au début de chacune des missions, le nom des acteurs s'affiche à l'écran pendant la cinématique d'introduction, comme dans une série. C'est un peu dommage, car on s'attend à rencontrer certains personnages avant même que la mission n'ait commencé. Toutefois, on a été surpris par certaines rencontres, plus d'une fois. Mais nous ne savons pas si c'est parce que nous n'étions pas attentifs aux noms qui défilaient au début des missions, ou si parce que certains noms ont été volontairement omis.

Chaque mission, parfois des chapitres, se terminent par un générique et un tableau des scores. Mais rassurez-vous, le fait que Metal Gear Solid V : The Phantom Pain soit découpé comme une série télé n'est pas dérangeant. Votre aventure continue à l'endroit exact où vous avez terminé votre mission. D'ailleurs à ce propos, une zone limite existe bien pour chaque mission. Elle est visible sur la carte de l'iDroid. Nous étions inquiets à ce sujet avant de nous essayer à The Phantom Pain. Mais les zones sont si grandes que ses frontières ne posent vraiment pas de problème. On oublie même qu'elles sont présentes. Toutefois, à un moment précis du jeu, pour une raison scénaristique et de gameplay, vous essayerez peut-être inconsciemment de franchir l'une de ces frontières. Dans ce cas, comme dans Ground Zeroes, votre soutien vous préviendra par Codec que vous êtes sur le point de quitter la zone.

Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler


Pour nous aider en mission, c'est Ocelot qui reste en contact permanent avec nous, par Codec. À tout moment, il est possible de l'appeler, en pointant un élément avec nos jumelles par exemple. Ocelot se fera un plaisir de vous informer. Mais contrairement à Miller dans Ground Zeroes, Shalashaska n'est pas aussi bavard. Il intervient lorsqu'on trouve certaines infos par exemple, ou bien quand un événement inhabituel se passe ou s'est déroulé devant nos yeux. Il n'hésitera pas à commenter certaines de vos actions stupides, comme le fait de courir des kilomètres à pied, plutôt qu'à cheval. Toutefois, il y a un bémol. Grâce à son Walkman, Venom Snake peut toujours écouter en mission des cassettes qu'il récupère un peu partout. Certaines K7 sont des titres de (très bonnes) musiques, et d'autres sont des K7 qui apportent des informations complémentaires et une profondeur à l'histoire, comme les origines du nom de Shalashaska par exemple. Mais lorsqu'on écoute une de ces K7 informatives, et qu'Ocelot décide de vous parler par Codec, cela devient une véritable cacophonie et on ne comprend plus rien. De plus, les interventions d'Ocelot ne sont pas toutes nécessaires. « On dirait une base ennemie ! ». On aimerait lui répondre, merci Ocelot, il me reste quand même un œil...

Autre petit détail qui fâche un peu, il semble qu'il est uniquement possible de changer d'uniforme et d'équipement lorsqu'on lance une mission. Il n'est pas possible de changer d'habits lorsqu'on se trouve sur la Mother Base. Certes, on chipote ici, et ce n'est pas très grave, mais connaissant le souci du détail de Kojima Productions, c'est une situation fort peu habituelle venant de leur part.

La violence est omniprésente dans Metal Gear Solid V : The Phantom Pain. Il s'agit sans aucun doute de l'épisode le plus sanglant et probablement le plus mature. Si une mission tourne à votre désavantage, il n'est pas rare que vous la finissiez totalement ensanglanté. En plus de vous blesser, chaque balle ennemie qui trouve le chemin de votre chair est comptée. Le nombre s'affiche en temps réel et en fin de mission, ce nombre influencera le résultat final. Quant à Venom Snake, il devra prendre une douche à la Mother Base, ce qui enlève toute trace de sang, mais qui a aussi la vertu de le soigner physiquement et psychologiquement.

Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler


Qui dit MGS, dit évidement cutscenes. La qualité des cinématiques de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain ne déroge pas à la règle. Moins nombreuses mais efficaces, ces cinématiques sont souvent des plans séquences. Et aucune d'entre elles ne nous a semblé être de trop. Cette fois, Hideo Kojima a bel et bien su ronger son frein en proposant un très bon équilibre entre cinématiques et phases de jeu. Et si vous êtes comme nous, très friands des cinématiques des précédents Metal Gear Solid, nous ne pensons pas que vous allez être déçus par la nouvelle voie choisie par Hideo Kojima.

C'est sans compter sur un casting de choix. Kiefer Sutherland est très convainquant aux côtés de Troy Baker (Ocelot) et Robin Atkin Downes (Kaz). Kiefer Sutherland parle peu, mais c'est parfaitement justifié dans le scénario. Venom Snake n'en reste pas moins charismatique. Quant à James Horan (Skull Face) ou Stefanie Joosten (Quiet), ils nous ont surpris d'une bien belle façon. Et puisqu'on parle vaguement de quelques personnages du jeu, sachez simplement que les êtres étranges aperçus dans une tempête de sable, lors du trailer de l'E3 2013, sont d'une férocité et d'un charisme qui plairont à plus d'un joueur ! Yoji Shinkawa n'exagérait pas à leurs propos.

« Il y a une scène dans le trailer où l'on voit trois ou quatre personnages qui surgissent d'une tempête de sable [...] Ce sont mes personnages favoris et je pense que ce sera le cas pour de nombreux fans... » Yoji Shinkawa, le 15 juin 2013.

Les cinématiques ont également été peaufinées depuis les trailers. Certains éléments ont été ajoutés, d'autres retirés pour des raisons évidentes lorsqu'on y joue. Un détail visuel nous a cependant fait sourire. Lors d'une cinématique que nous connaissons tous, quand Ocelot dit à Venom Snake de faire revivre la légende, il porte des lunettes de soleil sur le haut de la tête comme s'il était en vacances. D'ailleurs, si vous aimez les lunettes d'Ocelot ou de Kaz, KojiPro s'est donné la peine de mentionner le nom des modèles dans le jeu. Les cosplayers seront ravis !

Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler


Dans The Phantom Pain, les musiques sont omniprésentes. En plus d'assurer une atmosphère plus ou moins tendue, elles vous informent lorsque vous arrivez dans un lieu dangereux. Elles ne sont pas intrusives. Elles remplissent parfaitement leur rôle, tout en laissant les bruitages (de haute qualité) du jeu parfaitement audibles. Car le son est très important dans Metal Gear Solid V. Vos oreilles vous sauveront plus d'une fois, lors de vos infiltrations ou lors de vos déplacements dans le monde ouvert de MGSV, que ce soit face aux ennemis ou tout simplement face aux bêtes sauvages. D'ailleurs, Venom Snake peut se coller sur le sol, un peu comme dans MGS4. Dans ce cas précis, la musique s'estompe, et sa respiration se fait entendre. Dans un moment délicat, la tension est à son comble. Comme dans Ground Zeroes, mais de façon riche et palpitante, la bande son de The Phantom Pain ne ressemble pas aux guitares et aux tambours de MGS3 ou aux trompettes et violons épiques de MGS2. Il s'agit plutôt de musiques d'ambiance liées à des événements précis. Ce qui est loin d'être un défaut. D'ailleurs, The Phantom Pain propose également une flopée de K7 à récupérer avec notamment des titres mythiques des années 70 et 80.

Après avoir passé une quinzaine d'heures sur Metal Gear Solid V, nous avons le sentiment étrange de n'avoir qu'égratigné le jeu. The Phantom Pain procure la sensation qu'il y a une pléthore de choses à faire, au point d'en avoir le vertige. Avant de jouer à MGSV TPP, on pourrait croire que tout le contenu promis ne pourrait être là seulement pour allonger artificiellement la durée de vie. Mais les quinze premières heures nous ont démontré le contraire. Prenons les camouflages par exemple, dont nous parlions tout à l'heure. Comme vous le savez, chaque modèle est créé pour un type d'environnement précis. Mais il existe aussi un uniforme qui vous camoufle mieux... dans les véhicules ! Et lorsque nous avons dû finir par déposer la manette de la PlayStation 4, nous avons vu d'autres choses dont nous ne pouvons pas parler aujourd'hui, mais qui enrichissent d'avantage le gameplay déjà bien fourni !

Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler


Pour résumer
Metal Gear Solid V : The Phantom Pain prend clairement un chemin très différent par rapport aux autres épisodes. Tous les défauts qui étaient reprochés à la série ont disparu avec The Phantom Pain. Kojima Productions a fait le choix de moderniser la série, en modifiant profondément la structure de jeu inspirée par Peace Walker, avec un gameplay dynamique qui fera sûrement presque l'unanimité. L'équilibre est mieux pensé et plus digeste. Les cinématiques sont certes moins nombreuses, mais elles sont efficaces et elles permettent au gameplay de respirer enfin. Certains reprocheront peut-être que les cinématiques épiques se comptent sur les doigts d'une main, après une dizaine d'heures de jeu (en omettant l'introduction). Pourtant, cela ne nous a pas dérangés, alors que nous sommes très friands des cinématiques longues et kitchs des MGS précédents. Pour son dernier Metal Gear Solid, Hideo Kojima semble avoir dressé une longue liste des nombreuses critiques qu'accumulaient les épisodes précédents, pour ensuite les gommer une par une au fil du développement.

Metal Gear Solid V : The Phantom Pain s'adresse clairement à un public plus large, sans pour autant abandonner les fans de la première heure. The Phantom Pain est d'avantage plus proche d'un Metal Gear Solid que ne l'était Ground Zeroes. Les clins d'oeil adressés aux fans sont bel et bien de retour mais très discrets, si bien que les nouveaux joueurs ne seront pas frustrés d'avoir cette impressions d'être victimes d'une private joke. Ils ne la verront même pas passer ! Pour vous rassurer une dernière fois, sachez que quelques éléments WTFesque japonais, ou Kojimanesque (au choix) sont eux aussi de retour.

Alors oui, les mauvaises langues nous reprocheront d'être des fans de la saga de Hideo Kojima, et on ne s'en cache pas. Mais nous ne sommes pas des fans absolus, qui acceptent tout et n'importe quoi, les yeux fermés.
Metal Gear Solid V : The Phantom Pain n'est certainement pas parfait, mais les nombreuses, très nombreuses qualités qu'il offre font de Ground Zeroes ou de Peace Walker des jeux presque sans saveur. On exagère à peine... Et puisqu'il s'agit de nos propres impressions, on va même aller plus loin.

En mettant la nostalgie de côté,
Metal Gear Solid V : The Phantom Pain semble être l'aboutissement de tous les épisodes canons de la série. On y trouve la nouveauté et le fantastique ressentis dans MGS1, la claque de MGS2, la grandeur des lieux que nous procurait MGS3 à l'époque de sa sortie, le plaisir de retrouver certains personnages comme se fut le cas dans MGS4, et la puissance 1000 d'un Peace Walker qui ne deviendrait presque qu'une pâle copie. Et tout cela en à peine 15 heures de jeu. On sait bien qu'en lisant ces lignes, au fond de vous, vous nous haïssez d'avoir pu toucher à ce nouveau Metal Gear Solid V. Mais dites-vous que c'est nous qui vous envions, vous qui allez pouvoir découvrir The Phantom Pain pour la première fois !


Vivement le 1er septembre, date à laquelle Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sortira sur PlayStation 4, Xbox One, PlayStation 3 et Xbox 360. Le 15 septembre, la version PC suivra.

Notre preview de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain sans l'ombre d'un spoiler


9 Tags




70 Commentaires
inFy inFy
15/06/2015 � 17:39
MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI MERCI

Pour cette preview sans spoiler, et fait avec amour. Maintenant c'est....

HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE
HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE
HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE
HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE
HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE
HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE HYPE
Solidus Solidus
15/06/2015 � 17:34
Beau travail cette preview.
Une question me taraude depuis longtemps: y'a une intro au jeu? À la manière de MGS 2, 3 et PW? Si oui, elle se lance seule au début du jeu, ou faut attendre sur l'écran titre?
snake93iii snake93iii
15/06/2015 � 15:17
@sheen bonjour dis moi y aura des chiens gardes? on poura detruire la radio des enemies comme dans mgs 2,3 ?? merci d avance
Arikado Arikado
15/06/2015 � 13:38
Très bonne preview.

Je n'ai plus vraiment de craintes concernant cette épisode. J'espère simplement que les génériques seront optionnels. Je ne veux juste pas me spoiler avant une mission.
Jeanfix Jeanfix
15/06/2015 � 13:18
Super Aperçu, clair, détaillé, juste ce qu'il faut d'informations pour attiser notre monstrueuse curiosité.
J’espère que ce titre saura convertir définitivement mes potes fans de Call of et autre, qui trouvaient les MGS trop long en cinématiques.

Merci
LegendarySoldier LegendarySoldier
15/06/2015 � 10:43
Merci pour la preview les gars et de nous permettre d'en savoir plus sans gâcher le plaisir!
Metal'o Phil Metal'o Phil
15/06/2015 � 8:10
Qu'en est il du mode alerte ? Est ce qu'il s'enclenche "tout seul" des qu'un garde crie "contact" ou autre ? Ou est ce qu'il y a un mécanisme d'appel via radio qu'on peut interrompre si on est rapide, comme c'était le cas depuis mgs2 ?

Sinon croise-t-on des mujahideen en pleine guerre, façon mgs4 ?
Maracach Maracach
15/06/2015 � 1:19
Merci pour cette superbe preview, même si au fond de moi je vous hais un peu pour avoir eu la chance d'y toucher avant tout le monde ^^
J'avais quelque crainte sur la structure narrative mais vos propos me rassure énormément sur l'équilibre scénario-cut scènes / actions.
Sur jeuxvideo.com un article récent parlait des micro-transaction qui permettraient de construire sans délai d'attente les structures de la Mother Base mais aussi d'acquérir certaines armes et tenues (voir ici le screenshot et l'article http://www.jeuxvideo.com/news/428640/metal-gear-solid-v-comportera-des-micropaiements.htm)

@ Sheen : Et si tu as la bonté d'y répondre Sheen j'aurais aussi 2 petites questions que je n'ai vu abordée nulle part sur le net. Quand est-il du système de sauvegarde? Automatique, manuelle via codec ou menu?
La question peut paraître anodine mais elle peut se révéler importante : imaginons que je ne veuille vraiment pas perdre bettement un buddy en mission à cause d'une erreur, si ce dernier meurt y'aurait-il moyen de charger une sauvegarde précédent la mort de ce dernier afin d'essayer de dévellopper son histoire personnelle jusqu'au bout ou le jeu sauvegarde automatiquement et cette mort devient purement punitive?

Et pour ces génériques le nom qui s'affiche sont ceux des personnages, des doubleurs (voir les deux)?

Merci d'avance
tekuni tekuni
15/06/2015 � 1:15
Merci Sheen mais pour moi ce n'est pas clair, désolé.

Dans un lieu où ya des antennes radios, quand on est repéré, après le reflex mode, il y a une alerte direct où le garde sort le talkie-walkie ?
Je ne m'y fais pas à la télépathie lol, on nous voit et alarme.
Pour le coup les anciens mgs me plaisait plus, car se faire repéré offrait des alternatives plus intéressante que le reflex mode.
CoeurDeGamer CoeurDeGamer
14/06/2015 � 23:57
RH Connor dans un trailer et dans une vidéo de gameplay ils ont montré un autre pays je ne dirais pas lequel pour pas te spoiler mais il y a au moins 2 pays en comptant l'Afghanistan :) Et une 3ème zone en comptant la Mother Base évidemment :) Personnellement je soupçonne une 4ème zone donc un 3ème pays, certaines preview le laissent penser et je veux bien le croire :) Après si il n'y a que l'Afghanistan et le second pays que j'ai dit au tout début ce message ça me suffira amplement :) J'espère qu'il y aura au moins une petite zone enneigée :)

D'ailleurs Sheen vu que je parle de ça, il y a une zone enneigée dans The Phantom Pain ? Certaines personnes sur jeuxvideo.com ont émis l'hypothèse qu'il y en aurait une en Afghanistan, apparemment dans la vie réelle il y aurait des zones de neige en Afghanistan, plus précisément en haut des montagnes :) Il y a des zones enneigées dans The Phantom Pain ? :) Ce serait génial car ça ferait encore + de variété dans les paysages :)
CoeurDeGamer CoeurDeGamer
14/06/2015 � 23:51
Ah j'oubliais j'ai rejoué à Ground Zeroes et j'ai revu un bug très gênant, cet aprem j'ai endormi 5 soldats et je les ai amené près d'une zone d'extraction j'appelle l'hélico pour ensuite les mettre dedans mais sur les 5 par terre il y en avait plus que 4 j'ai mis les 4 dans l'hélico mais le 5ème j'ai dû m'éloigner un peu et revenir à l'hélico pour le refaire apparaître.

Il avait disparu comme si le jeu n'arrivait pas à afficher un certain nombre de persos à l'écran, en tout cas pour les soldats endormis, assommés ou tués, je me demandais si ce bug est toujours présent dans The Phantom Pain ou si ils ont résolu ce soucis :)
CoeurDeGamer CoeurDeGamer
14/06/2015 � 23:47
"Si un personnage qui n’est pas nécessaire à l’histoire principal décède, il ne revient plus comme dans la vraie vie."

Donc Sheen si j'ai bien compris ce que tu as répondu à Joe Lesk il y a des buddys qui ne meurent pas définitivement ? :) Pas de noms évidemment pour pas spoil juste un oui ou un non suffit :)

"les noms du générique apparaissent à l’écran pendant que tu joues, comme au tout début de MGS1 dans les docks."

Ah bah ça va alors :) C'est juste des noms écrits on voit pas les visages des personnages qui vont apparaître dans les missions, on voit juste les noms des personnages avec les noms des acteurs :) J'ai bien compris ? :)

Si c'est ça pas besoin de passer ce sera facile de faire l'aveugle à ce moment là et d'ignorer les noms et de me focaliser sur le briefing et la cinématique :)

En tout cas merci pour les réponses que tu m'as donné et merci d'avance pour les réponses à ces 2 questions :) Merci de nous accorder du temps c'est sympa de ta part :)
RH Connor RH Connor
14/06/2015 � 23:26
Très bonne preview, j'ai vraiment envie d'y jouer après avoir lu ces lignes, mais une question me préoccupe : la map de l'Afghanistan est la seule qui existe ? Car même si on a une carte très grande, variée et tout le blabla, un MGS ne peut selon moi pas tenir sur un seul environnement de quelques kilomètres carré ... La trame entière de ce jeu se déroule sur cette carte ?
Joe Lesk Joe Lesk
14/06/2015 � 23:08
Merci pour toutes ces réponses Sheen. Concernant la question bien judicieuse sur la diffusion de l'alerte j'espère quon aura plus droit à une transmission par la pensées comme dans GZ...

Ma dernière interrogation porte sur la coop (en mission). Toujours rien dessus...
VenomRobin VenomRobin
14/06/2015 � 22:45
Les coquins qui se sont cachés de tout le monde et nous faisant croire qu'ils étaient encore en Belgique :P
Très belle preview ...
J'ai pas réellement de questions j'avoue ^^
Ah si tiens, Au début, lorsque tu lances le jeu, tu te retrouves sur un menu à la GZ ? Et comment ça se passe ensuite ? Tu charges ta partie, un petit temps de chargement et tu réapparais sur ta Mother Base (ou dans l'hélico peut être)?
Danwou84 Danwou84
14/06/2015 � 21:37
@sheen: Merci pour ta réponse. J’ai encore une petite question. Au niveau graphique, il y a une grande différence par rapport à ground zeroes?
Merci encore.
Dr. Gero Dr. Gero
14/06/2015 � 20:45
Merci pour cette preview très soignée, vous ne nous avez pas déçus non plus ;) On a appris beaucoup de choses et j'apprécie en particulier la disparition du choix du niveau de difficulté, même si ce sera peut-être compensé par la possibilité de payer pour réussir une mission d'après ce que j'ai pu lire ailleurs...

Et moi aussi j'ai des questions :

- D'après le nombre d'heures que tu y as passées, es-tu capable d'estimer le temps minimum nécessaire pour finir tout le jeu ?
- As-tu vu dans les menus des options d'achat de DLC (nouvelles armes, tenues, missions...) ?
- Comment trouves-tu l'animation faciale des personnages pendant les cut-scenes ? Tu peux la comparer à ce qu'on a pu voir dans d'autres jeux récents ?
ThePaPa ThePaPa
14/06/2015 � 20:34
Merci pour tes réponses, le système de sélection de missions n'était pas très clair pour moi.
Keyser44Soze Keyser44Soze
14/06/2015 � 19:57
Merci pour tes réponses, ça donne envie là tout de suite comme tu le dis.
Ramirez (Agent Vasquez) Ramirez (Agent Vasquez)
14/06/2015 � 19:49
@SHEEN: Merci pour la réponse pertinente. Cela n'apaise pas pour autant mes craintes mais le fait de détruire les relais de communication et de pouvoir se charger de celui qui porte la radio chargé de transmettre le rapport aux QG me soulage. J'espère aussi que l'on pourra viser la radio pour lui détruire et ainsi stopper net le mode alerte et la venue de renforts ou d'unité du groupe d'interventions souvent bien armés et suréquipé à l'image de MGS 2.
Ben-Ben Ben-Ben
14/06/2015 � 19:05
Ok merci quand meme d avoir prit le temps de repondre , vivement demain !
sheen sheen
14/06/2015 � 18:54
Administrateur
"HidiotKojimaProduction : Est-ce que les CQC ont évolué dans TPP?"

>> Le CQC a en effet évolué. C’est plus fluide. Par exemple, grâce à un entraînement à la Mother Base, on apprend que frapper un ennemi est plus efficace que si on lui faisait une prise de CQC. Il reste dans les vapes plus longtemps. Ou encore, si on est trop proche d’un ennemi et que celui-ci s’apprête à agresser Venom Snake au couteau, ce dernier le désarme avant de le frapper du poing.

--------

"HidiotKojimaProduction : j'ai adoré le fait de pouvoir ramper sur le dos et de lancer des grenades par derrière comme Mgs4? De retour?"

>> Aucune idée. On a préféré la jouer infiltration, donc on a pas eu le besoin d’avoir recours aux grenades.

--------

"HidiotKojimaProduction : Est-ce que quand on se met sur le dos comme MGS4 et qu'on se met en vue FPS,on reste sur le dos en permanence ou on se teleporte sur le ventre comme par magie comme dans GZ? ?"

>> Ça ne m’est pas venu à l’esprit d’essayer.

--------

"HidiotKojimaProduction : le feeling des armes en vue FPS s'est amélioré??"

>> La vue FPS devient utile avec l’amélioration de certaines armes. Par exemple, avec le fusil de base, un laser rouge peut-être rajouté et il n’est visible qu’en mode FPS.

--------

"Danwou84 : combien tu le mettrais sur 20? ?"

>> En temps normal, noter un jeu est un calvaire. En plus, dans ce cas-ci, je ne l’ai pas fini, donc si je donne une note elle ne serait pas judicieuse. En revanche, ce que je peux dire c’est que j’ai adoré ce que j’ai vu, et j’aimerais beaucoup y rejouer là, maintenant, tout de suite…

--------

"Ben-Ben : Du coup j aimerais juste savoir si vous l avez croisé en cour de mission comme D.D a l E3 par exemple ou en explorant le monde entre 2 missions ?"

>> On ne préfère pas répondre à cette question. Il vaut mieux que tu le découvres toi-même.

--------

"solidusbigboss : aura t il un mode co op ? ?"

>> Pour le moment, je n’ai rien vu de tel. Pas plus que le mode online.

--------

"Joe Lesk : Quand tu dis qu'on perd pour toujours un PNJ à secourir dans une mission, ça veut bien dire que dans notre partie on ne pourra plus jamais l'avoir? De même que pour les buddies ou personnages recrutables qui peuvent mourir en mission ou en fondtion d'un de nos choix. Seront ils indisponibles définitvement? ?"

>> Si un personnage qui n’est pas nécessaire à l’histoire principal décède, il ne revient plus comme dans la vraie vie.

--------

"ThePaPa : est-ce que la zone de jeu est délimitée ou est-ce qu'elle se limite à partir du moment ou l'on sélectionne une mission? ?"

>> Une limite apparaît lorsqu’une mission est lancée. Dans le cas d’une mission principale, on ne peut pas quitter la zone sous peine de « mission échouée ». En revanche, on peut quitter la zone dans les missions Side Ops.

--------

"ThePaPa : Il y a t'il des objectifs secondaires à faire sans avoir sélectionné de missions via l'iDroid, juste en se baladant? ?"

>> Bonne question ! Les missions principales s’activent via l’iDroid. Quant aux missions secondaires, elles sont visibles sur la carte de l’iDroid via un point de couleur pourpre. En d’autres mots, lorsque Venom Snake arrive cet endroit de la carte, la Side Ops se lance automatiquement. Si vous n’êtes pas d’humeur à la faire, pas de problème, vous pouvez continuer votre chemin, elle se désactivera sans aucune pénalité en quittant la zone. Vous pouvez la continuer plus tard.

--------

"CoeurDeGamer : Peut-on passer les génériques en début de mission ? Si oui, si on les passe on arrive direct à la mission ou on arrive au briefing et à la cinématique avant la mission ? ?"

>> En effet, on peut passer le générique, comme l’introduction de Ground Zeroes. Toutefois, c’est durant le briefing de mission qu’apparaîssent les noms, du moins quand tu arrives en hélicoptère. Donc si tu zappes le générique, tu n’entend pas le briefing. Tu peux aussi arriver à cheval ou à pied vers une mission principale, dans ce cas, les noms du générique apparaissent à l’écran pendant que tu joues, comme au tout début de MGS1 dans les docks.

--------

"Ramirez : Peux tu confirmer si les soldats ennemis sortent leur radio pour communiquer entre eux ou appelle le QG quand Snake se fait repéré ?? ?"

>> Dans les avant-postes, il y a peu de gardes. Donc quand l’un d’entre eux aperçoit Venons Snake, il alerte les autres en criant. Dans les villages ou les bases, le simple soldat va toujours crier. Mais les plus dangereux sont ceux qui portent des radios (reconnaissable avec leurs antennes). Ceux-là appelleront des renforts s’ils ne sont pas neutralisés avant. Mais on peut aussi détruire toutes les antennes radios sur les toits, ou bien carrément le poste radio, pour désorganiser (voir paniquer) les soldats et les empêcher d’appeler du renfort chez les villages ou avant-postes voisins.

--------

"David : En ce qui concerne les véhicules, est-ce qu ils sont comme GZ où on galère pour tourner?"

>> Pour être honnête, je ne sais pas si le gameplay a changé de ce côté-là. Je n’ai jamais dû conduire sur des routes aussi étroites que celle de l’héliport du Camp Omega. En revanche, le cheval (D-Horse) lui est très maniable, ça c’est sûr.
Ramirez (Agent Vasquez) Ramirez (Agent Vasquez)
14/06/2015 � 18:22
@Sheen: Le procédé par communication radio que les ennemis dégainent pour informé en temps réel le QG lorsqu'ils ont repérés Snake a été remplacé par le réflexe mode qui est en fait le même principe (mais en beaucoup moins réaliste) permet aux joueurs de réagir rapidement pour neutraliser la menace avant de déclencher l'alerte.

-Maintenant faisons le point des choses positives et négative:

Dans GZ sur le tableau des scores en fin de mission le jeu distingue clairement le nombre de fois où l'on s'est fait repéré et le nombre d'alerte qui sont deux choses complètement différente alors que dans les anciens certes le jeu était ultra réaliste et permettait aux joueurs d'empêcher le garde de décréter une alerte en tirant rapidement sur sa radio en visant bien avec une balle létale qui court-circuité et détruisait sa radio ou en tirant une balle ou une piqûre soporifique dans la tête de la sentinelle afin d'écarter la menace en dernier recours mais dans le tableau des scores en revanche malgré que le joueur ait pris soin de court-circuité la radio et d'endormir le garde, le jeu ne précisait pas si le joueur avait été seulement repéré mais avait empêcher l'alerte tandis que dans Ground Zeroes le tableau des scores le distingue très nettement. Et c'est le nombre d'alerte qui empêche souvent d'accéder aux rangs S en règles générales dans Metal Gear Solid.

*Voilà cela est extrêmement important car ça contribue aux réalisme et à l'immersion surtout pour les joueurs fans que nous sommes. Certains s'imagine des scènes/ scénario pour s'immerger davantage ds le jeu ou tout simplement cherche l'immersion et le réalisme et quand on sait la durée de développement qu'à pris Phantom Pain ainsi que les ressources et moyens qu'il a mobilisé on est en droit de s'attendre à un véritable chef d'oeuvre en tout point et que ce détail a toutes son importance pour les anciens joueurs. N'est ce pas Sheen.?! Mon post s'adresse également à tous les lecteurs et membres de ce blog.


Merci d'avoir pris le temps de me lire et j'aimerais que vous puissiez me convaincre du contraire.
FeAz FeAz
14/06/2015 � 18:10
C'est bête et juste un détail mais j'aurais aimé que le fait de pouvoir écouter les radios viennent des améliorations du matériel de snake.
dylink dylink
14/06/2015 � 17:57
Mdrrrrr @Sheen je pense que tu vas devoir faire un article avec une session de question/réponse! :P

Sinon très bonne preview, toujours agréable, toujours aussi passionné!
J'aurais moi aussi mon lot de question mais je pense que tu en as assez comme ça, bonne continuation, en attendant le prochain article impatiemment!!
BigBoss BigBoss
14/06/2015 � 17:24
Merci beaucoup Sheen pour cette Preview :D
Keyser44Soze Keyser44Soze
14/06/2015 � 17:22
"En revanche, le développement et la construction de la structure de la Mother Base prennent du temps. Il semblerait qu'il existe une option pour accélérer le temps de développement, mais pour ce faire, il fallait que la PlayStation 4 soit connectée à Internet. À ce stade, nous ne pouvons donc pas vous dire comment cette option fonctionnera."


Ça doit être ces fameux micro-transaction.
tekuni tekuni
14/06/2015 � 16:50
Pareil que Ramirez et Cid. C'est la seule chose que je veux savoir.
L'activation de l'alarme dès que tu es vu est juste irréaliste et pénible.
S'il y a un vrai système de radio, alors adieu le reflex mode.

Sinon superbe preview. Merci pour tout ce qu tu fais Sheen.
David David
14/06/2015 � 16:08
En ce qui concerne les véhicules, est-ce qu ils sont comme GZ où on galère pour tourner , une maniabilité pas terrible et même en retard sur les concurrents , ou ils ont revu ça et c'est mieux et donc plus agréable à conduire ???? Merci d'avance :-D
Ramirez (Agent Vasquez) Ramirez (Agent Vasquez)
14/06/2015 � 15:37
@Sheen: J'ai une question, et pas des moindres.?

-Peux tu confirmer si les soldats ennemis sortent leur radio pour communiquer entre eux ou appelle le QG quand Snake se fait repéré ??

Cette question me taraude depuis bien trop longtemps.

Dans Ground Zeroes les ennemis communiquent entre eux par télépathie quand le joueur se fait spotted et ca nuit grandement au réalisme quand on connaît le soucis du détail de Kojima et que dans tous les anciens mgs (Twin Snake, MGS 2, MGS 3 et MGS 4 et même Peace Walker) les ennemis communiquent naturellement entre eux par radio et informe le QG en temps réel pour demander du renfort ou décréter l'état d'alerte.

Merci Sheen de bien vouloir m'éclairer sur ce point qui me semble important et qui ne révèle aucun spoiler :-D .
CoeurDeGamer CoeurDeGamer
14/06/2015 � 14:57
Tout d'abord merci pour cette préview, superbe travail comme d'habitude et en plus un dimanche à minuit ça m'a surpris :)

Je voulais vous poser une question concernant les génériques en début de mission car c'est vraiment ce qui me gêne dans ce prochain MGS.

Peut-on les passer ? Si oui, si on les passe on arrive direct à la mission ou on arrive au briefing et à la cinématique avant la mission ?

Je vais prendre comme exemple la mission du trailer avec Ocelot et Big Boss en cheval en Afghanistan. On passe le générique au début et on évite ainsi les spoils avec la liste des personnages en même temps, on va arriver à la cinématique avec Ocelot et Big Boss en cheval ou on va direct arriver à la mission et du coup on loupe la cinématique que j'ai cité précédemment ?
Fox Fox
14/06/2015 � 14:55
J'ai beau etre un fan inconditionnel de la serie Metal gear solid depuis mgs 1, je commencé a croire que plus aucun metal gear ne me ferait ressentir une si forte émotion depuis mgs 1 & 3. Eh bien j'ai comme l'impression que mgs 5 sera enfin un episode a la hauteur de mgs 1. En tout cas je tiens a remercié particulierement l'equipe de cette excellent site pour ne pas dire le meilleur sur la saga Metal gear. Vous faite de l'excellent boulot.. je lis toutes vos redactions avec impatience et grand plaisir.
losofed losofed
14/06/2015 � 14:35
Pas du tout déçu d'avoir attendu votre article sur TPP sans aucun spoiler.Une preview de rang S ! Merci et très bel article. Impatient de mettre mes mains sur la version PC ! Les chansons K7 Walkman c'est la playlist des favoris de Koji (Bowie, Baez, Joy Division):D ?
Solidcloud Solidcloud
14/06/2015 � 14:22
Alors la sheen un grand bravo
j'ai deguster ta preview !
remarquable ecriture qui me donne encore plus envie w'y jouer !
Merci merci merci
Phoenyx74 Phoenyx74
14/06/2015 � 14:02
Excellente preview! ^^ Je suis content de ne pas en avoir lu d'autres avant! :D Tout y est, pas plus, et pourtant l'envie de partager doit être puissante! ^^

"quand les ennemis communiquent par radio parce que l'un d'eux semble avoir vu quelque chose d'inhabituel, le stress vous envahit car vous ne savez pas du tout ce qu'ils mijotent. C'est pourquoi, Snake doit trouver et recruter un traducteur."
L'une des nombreuses phrases qui m'a le plus séduit ici :) On sent le vécu ;)
L'immersion va être géniale! ^^
Edenforst Edenforst
14/06/2015 � 13:40
Yeah, Sheen et lepolohuevo !
You're pretty good !
ThePaPa ThePaPa
14/06/2015 � 13:38
Bonjour,
J'ai juste 2 petites questions, mais déjà un grand merci pour cette preview super complète et intéressante.

Déjà si j'ai bien compris, on peut se balader sur le terrain sans avoir sélectionner de mission (qu'elle soit principale ou secondaire), dans ce cas là, est-ce que la zone de jeu est délimitée ou est-ce qu'elle se limite à partir du moment ou l'on sélectionne une mission?

Il y a t'il des objectifs secondaires à faire sans avoir sélectionné de missions via l'iDroid, juste en se baladant?


Sinon il manque un petit mot "vous pourrez même surprendre vos gardes discuter entre eux à propos vos faits d'armes".

Voilà, merci encore pour tes impressions Sheen, le jeu s'annonce grandiose.
En espérant que les petits défauts comme les voix par dessus les K7 (déjà un peu présent dans Ground Zeroes) ou encore le fait que les personnages soient spoilés au début de la mission (encore dans le générique de fin pourquoi pas, mais là un choix très étrange) soient réglés.
Joe Lesk Joe Lesk
14/06/2015 � 13:36
Salut Sheen, merci pour ta preview non spoilante c'est vraiment cool.

J'ai une question cependant. Quand tu dis qu'on perd pour toujours un PNJ à secourir dans une mission, ça veut bien dire que dans notre partie on ne pourra plus jamais l'avoir? De même que pour les buddies ou personnages recrutables qui peuvent mourir en mission ou en fondtion d'un de nos choix. Seront ils indisponibles définitvement? Ça serait vraiment ennuyeux de ne pas avoir un membre important dans son staff définitvement... Merci
dmkrcvgxxkr2p23 dmkrcvgxxkr2p23
14/06/2015 � 12:31
moi je mettrais 19,5
metal-gear-solid v metal-gear-solid v
14/06/2015 � 12:13
Merci pour cette preview Sheen

J'ai pris du plaisir à la lire
solidusbigboss solidusbigboss
14/06/2015 � 12:00
salut a tous et merci pour se super article :) s a donne envie c claire.
moi la question que je me pose c aura t il un mode co op ? je c bien que les mgs se joue seul en general mais g vraiment apprécier le mode co op dans peace walker rien que le faite de pouvoir faire le jeu avec quelques potes qui sont accro a l infiltration me fait rever :)
jean Roger shu jean Roger shu
14/06/2015 � 11:51
Équipe de aimegehess, je ne vous dirai qu'une chose :

You're pretty good! ;-)
Ben-Ben Ben-Ben
14/06/2015 � 11:35
ok merci quand meme :) Du coup j aimerais juste savoir si vous l avez croisé en cour de mission comme D.D a l E3 par exemple ou en explorant le monde entre 2 missions (donc sans en avoir activer une sur l i droid ) s il vous plait .merci
Danwou84 Danwou84
14/06/2015 � 11:08
@ sheen: Super l’article sheen ! Tu as apaisée certaines de mes craintes, comme le faite que gérer la mother base ne sois pas un fardeau. Mais ! comme te la demandé shaungri-la, y a t-il des des zones d’infiltration basée par moment un l'intérieur de quelques bâtiments?
Etant fan de la série, à combien tu le mettrais sur 20?
Sur ce que tu as vu pour le moment.
Merci
kipsunrider kipsunrider
14/06/2015 � 11:06
Merci , enfin une preview en laquelle j ai confiance . Super boulot comme d'habitude
HidiotKojimaProduction HidiotKojimaProduction
14/06/2015 � 11:05
Je suis toujours TRÈS sceptique concernant le buddy qui disparaît à jamais ou l’absence de mode de difficulté.

J'ai une question pour vous.
Comme vous dites,Snake peut se coucher contre terre comme dans MGS4.Cependant,MGS4 était connu pour ses nombreuses possibilité de CQC contrairement à GZ qui était plutot maigre de ce coté là.Est-ce que cela a évolué dans TPP?

Et niveau mouvement,j'ai adoré le fait de pouvoir ramper sur le dos et de lancer des grenades par derrière comme Mgs4? De retour?
Et encore un truc très important pour moi niveau immersion...Est-ce que quand on se met sur le dos comme MGS4 et qu'on se met en vue FPS,on reste sur le dos en permanence ou on se teleporte sur le ventre comme par magie comme dans GZ?

Et le feeling des armes en vue FPS s'est amélioré?

Et avez vous eu l'impression d'avoir un snake plus fluide dans ses mouvement et dans sa visée?Car s'est ce que KojimaProd a dit.
Merci.
sheen sheen
14/06/2015 � 11:04
Administrateur
"Keyser44Soze : Les stats des soldats vont être auto-générer à chaque début de missions à la Portable Ops donc ?"

>> Franchement, on n'a pas eu le temps de faire deux fois la même mission pour le savoir.

--------

"shaungri-la : Les zones intérieur sont- il vraiment nombreuse et grande ou le jeux se deroule en exterieux sans arret?"

>> Non, toutes les missions ne se passent pas à l’exterieur.

--------

"Davidoff : En cas d'alerte, les ennemies réapparaissent-ils indéfiniment ? Ou y a-t-il un nombre prédéfini par zone (ce qui renforcerait l'importance du marquage)?"

>> On a pas eu le temps de faire ce genre d’expérience. Quand une alerte est déclanchée, on essaie qu’une seule chose : de filer. Les gardes semblent être mieux organisés donc c’est stressant.

--------

"Ben-Ben : si on rate un buddie, D.D par exemple , et que je ne le trouve pas , est ce que l on a une chance de le recuperer en refessant la mission plus tard ? ( meme si on l avait deja fini ,un peu comme les missions de Ground zeroes)"

>> C’est une bonne question, mais je ne peux y répondre. On a bien trouvé l’un d’entre eux mais on n’a pas voulu tenter le diable pour voir si cela était possible.

--------

"Cid : Lorsque q'un garde nous repère, est-ce que l'alarme est déclenchée toujours aussi rapidement que dans ground zeroes ??"

>> Tout dépend du lieu où tu te trouves (avant-poste, village,… et donc de la capacité à faire appel à des renforts). Et tout dépend qui te repère. Certains gardes ont des radios et ils n’hésiteront pas en s’en servir.
furax515 furax515
14/06/2015 � 10:25
superbe preview! merci d avoir évité les spoilers! je peux plus attendre;)
oui le seul problemes que j ai aussi c 'est la longueur des cinematiques....j 'espere que ca fonctionnera!merci sheen!
r-geek r-geek
14/06/2015 � 9:31
Merci pour cette superbe preview , vraiment pris du plaisire a vous lire en sens bien le mgs ultime :) merci a vous les amis vivement le 1 septembre ou demain pour le mega trailer avant sortie :)
Cid Cid
14/06/2015 � 9:29
Super preview les gars.
Le manque de cinématique fait peur, cela pourrait gâcher l'immersion et personnellement j'adorai MGS4 pour cela.
J'ai une question Sheen:

- Lorsque q'un garde nous repère, est-ce que l'alarme est déclenchée toujours aussi rapidement que dans ground zeroes ??
Ben-Ben Ben-Ben
14/06/2015 � 9:17
Exellente preview ! Par contre j aimerais bien savoir , si on rate un buddie , D.D par exemple , et que je ne le trouve pas , est ce que l on a une chance de le recuperer en refessant la mission plus tard ? ( meme si on l avait deja fini ,un peu comme les missions de Ground zeroes )
Davidoff Davidoff
14/06/2015 � 9:03
Trop top cette preview ! Et quel travail accompli en général sur le site ! Ça mérite franchement le respect (je vérifie quasi quotidiennement l'actu de ma série préférée uniquement sur ce site tant il est bien tenu!)

Une question que je me pose sur le gameplay :
En cas d'alerte, les ennemies réapparaissent-ils indéfiniment ? Ou y a-t-il un nombre prédéfini par zone (ce qui renforcerait l'importance du marquage)?
solid-Fan solid-Fan
14/06/2015 � 7:53
Franchement preview magnifique joli travail
c'est la meilleur que je l'ai lu.
Merci AIMGEHESS
shaungri-la shaungri-la
14/06/2015 � 6:01
WOW ! j'ai trop hate mais j'ai une question qui me hante depuis longtemps les zones INTERIEUR sont- il vraiment nombreuse et grande ou le jeux se deroule en exterieux sans arret?
Keyser44Soze Keyser44Soze
14/06/2015 � 4:23
Merci pour la preview les gars !

-D'accord donc du coup la difficulté va être exactement comme dans PW et c'est sans doute nous les joueurs, nous pouvons "ajuster" la difficulté en enlevant le mode réflexe, en jouant le jour...


-Les stats des soldats vont être auto-générer à chaque début de missions à la Portable Ops donc ?

Ramirez (Agent Vasquez) Ramirez (Agent Vasquez)
14/06/2015 � 3:08
Bel article. Très bien rédigé sans l'ombre d'un spoil effectivement. Bravo les gars!! Vous donnez envie à tout le monde de savouré Phantom Pain sans aucune modération ^^

D'un côté je suis content de ne pas trop me faire spoil et de pas avoir pu y jouer comme ça les surprises seront plus nombreuses et le plaisir de découvrir les choses sois même in-game sera énorme. Ca promet une expérience riche et variée et intense à mort.

--Plus qu'à prendre notre mal en patience maintenant et attendre lundi pour en savoir plus et admirer le prochain nouveau trailer de pré E3--
dmkrcvgxxkr2p23 dmkrcvgxxkr2p23
14/06/2015 � 3:04
ça vallée le coup d'attendre cette impression très bon boulot très agréable à lire j'ai hâte de pouvoir y jouer, maintenant ^^
BigBoss27 BigBoss27
14/06/2015 � 2:50
Superbe preview !! Et quelle conclusion. J'ai plus envie que jamais d'y jouer maintenant ^^.
Plasmic Snake Plasmic Snake
14/06/2015 � 1:43
Superbe preview et la meilleure que j'ai pu lire forcément, très bien écrite, mis à part un petit nombre de fautes surement plus relatives à la cadence de frappe du clavier(^^), en tout cas cet article exprime à la perfection toute la substance du game design du jeu : jouer à TPP c'est profiter d'un gameplay relevant de l'excellence et qui marque, couplé avec la mise en scène du titre et sa narration plutôt tentaculaire, une scission folle et conséquente par rapport au reste de la série ! Est-ce un mal ? Franchement pas of course !

Vivement le 1er Septembre, le BGE c'est pour très très bientôt !

Enfin je dis ça, mais à la suite du trailer de l'E3 2015 je sens que le peu de temps restant avant cette date va devenir insurmontable...

snake93iii snake93iii
14/06/2015 � 1:34
@sheen slt je voudrais te dire merci et desole de t avoir harcele pour que tu publie tn avis sur le jeu (sur twiter et facebook) lool j ai tout lu le jeu annonce la couleur Le ROUGE... quand je lis tn article sur le jeu et les autres journalistes ca se voit que vs etes des vrais fans de la Saga encore merci pour ttes les infos. j ai hate que le jeu sorte et voir le dernier trailer du mister Kojima ...
wrestlerkiller wrestlerkiller
14/06/2015 � 1:31
Truc de fou comme ça donne envie! Belle preview sans spoil :) du beau travail comme toujours sur ce magnifique site! Merci à vous :)
Warblade Warblade
14/06/2015 � 1:30
Très belle preview Sheen j'ai vraiment pris mon pied en la lisant !
dreker dreker
14/06/2015 � 1:22
Superbe preview ! Vivement le premier septembre (depuis le temps qu'on attend ça !)
Par contre j'imagine la frustration que vous avez du avoir de devoir laisser la manette alors que vous étiez en plein feu de l'action ^^'
sheen sheen
14/06/2015 � 0:59
Administrateur
"Vyper : Qui de vous a joué au jeu ? est-ce toi sheen ?"

>> Oui, j'ai eu cette chance. :)
sheen sheen
14/06/2015 � 0:58
Administrateur
"Flying_Fox : on ne peut pas choisir entre Normal et Hard ? Qu'est-il arrivé aux "Trials" de GZ ? Sont-ils au rendez-vous ?"

>> La seule chose que tu peux sélectionner au début, c'est la langue. Il me semble bien avoir aperçu les Trial Records dans le menu, pendant le jeu. Mais je n'ai pas été y faire un tour. Désolé, il y avait tellement de choses à faire. (^^,)
Plasmic Snake Plasmic Snake
14/06/2015 � 0:56
Allez...

Je m'assoie.


Arti-berti Arti-berti
14/06/2015 � 0:49
Finalement j'ai lu juste le début pour ce soir, et y a une faute assez perturbante:
"Vous pouvez foncer tête BAISÉE dans les lignes ennemies"
Vyper Vyper
14/06/2015 � 0:46
Que c'est long est beau ! je vais me régalé
Un grand Merci les gars
ps : Qui de vous a joué au jeu ? est-ce toi sheen ?
Arti-berti Arti-berti
14/06/2015 � 0:40
La voilà enfin!
Je lirai l'article demain par contre :)
Flying_Fox Flying_Fox
14/06/2015 � 0:38
Comme prévu : la preview ultime !

Une chose en particulier m'interpelle : on ne peut pas choisir entre Normal et Hard ?

Une question en découle : qu'est-il arrivé aux "Trials" de GZ ? Sont-ils au rendez-vous ?



ajouter un commentaire � l'article
comment v1.0
Votre nom/pseudo :   *
Votre adresse e-mail :   *
(votre adresse e-mail ne sera pas affichée, c'est uniquement pour des raisons de sécurité)
Votre commentaire :   *
 
Metal Gear - Metal Gear 2 : Solid Snake - Metal Gear Solid - Metal Gear Ghost Babel - Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty - The Document of Metal Gear Solid 2 - Metal Gear Solid 2 Substance - Metal Gear Solid : The Twin Snakes - Metal Gear Acid - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater - Metal Gear Solid 3 Subsistence - Metal Gear Solid Digital Graphic Novel - Metal Gear Solid Portable Ops - Metal Gear Solid Mobile - Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots - Metal Gear Online - Metal Gear Solid Touch - Metal Gear Solid : Peace Walker - Metal Gear Solid : Snake Eater 3D - Metal Gear Solid HD Collection - Metal Gear Solid Rising - Metal Gear Rising : Revengeance - Fox Engine - Metal Gear Solid HD Collection Vita - Metal Gear Solid Social Ops - Metal Gear Solid V Ground Zeroes - The Phantom Pain - Metal Gear Solid V The Phantom Pain - Metal Gear Online (MGSV) - P.T. / Silent Hills - Metal Gear Solid 3 : Snake Eater Pachislot - Metal Gear Survive